• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Innovation

Diabète : une IA capable de prédire le risque en mesurant la graisse autour du cœur

Mise au point par des chercheurs de l’université Queen Mary de Londres, cet outil est capable de mesurer automatiquement la quantité de graisse présente autour du cœur à partir d’images IRM, et pourrait ainsi prévenir le risque de diabète.

Diabète : une IA capable de prédire le risque en mesurant la graisse autour du cœur peshkov/iStock

  • Publié le 12.07.2021 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Bien qu'il s'agisse d'un facteur d'apparition du diabète, la graisse entourant le coeur ne pouvait jusqu'ici être mesurée.
  • Ce nouvel outil d'intelligence artificielle peut, en trois secondes, estimer la quantité de graisse entourant le cœur en analysant des images IRM.

Aussi appelé diabète non insulino-dépendant, le diabète de type 2 se caractérise par un taux anormalement élevé et chronique de sucre dans le sang. Cette hyperglycémie est due à un manque d’insuline, une hormone produite par le pancréas, et qui régule naturellement le taux de glucose présent dans le sang. En France, 90 % des diabétiques sont concernés par cette maladie insidieuse, qui peut avoir une origine génétique, mais aussi être causée par une alimentation déséquilibrée, un manque d’activité physique ou encore un surpoids.

Une mesure fiable de la graisse autour du cœur

De précédentes études ont déjà montré que la répartition des graisses dans le corps peut influencer le risque de développer diverses maladies, dont le diabète. Si un indice de masse corporelle (IMC) élevé peut en être un indicateur, il semblerait que ce soit notamment l'accumulation de graisse autour du cœur qui soit un facteur prédictif du diabète ou des maladies cardivasculaires.

Le problème est que mesurer la quantité de graisse autour des organes internes est, pour l’heure, encore impossible, comme le souligne le Dr Zahra Raisi-Estabragh, de l'université Queen Mary de Londres : "Malheureusement, la mesure manuelle de la quantité de graisse autour du cœur est difficile et prend du temps. C'est pourquoi, à ce jour, personne n'a été en mesure de l'étudier de manière approfondie dans des études portant sur de grands groupes de personnes."

Pour pallier ce problème, son équipe de chercheurs a mis au point un outil d’intelligence artificielle capable, à partir d’images de scanner IRM, de mesurer automatiquement, et en moins de 3 secondes, la quantité de graisse entourant le cœur. Les conclusions viennent de paraître dans Frontiers in Cardiovascular Medicine.

"Cet outil pourra être utilisé par les futurs chercheurs pour en savoir plus sur les liens entre la graisse autour du cœur et le risque de maladie, mais aussi potentiellement à l'avenir, dans le cadre des soins standard dispensés aux patients à l'hôpital", affirme le Dr Raisi-Estabragh.

Améliorer les soins aux patients

Pour développer cet outil, l'équipe de recherche a testé la capacité de son algorithme à interpréter les images des IRM cardiaques de plus de 45 000 personnes, y compris des participants à la UK Biobank. Très précis, il est capable de déterminer la quantité de graisse autour du cœur sur ces images, mais aussi de calculer le risque de diabète d'un patient.

Selon le Pr Steffen Petersen, qui a supervisé le projet, "ce nouvel outil a une grande utilité pour la recherche future et, si son utilité clinique est démontrée, il pourrait être appliqué dans la pratique clinique pour améliorer les soins aux patients".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité