• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Arythmie

Boire du café (sans excès!) calmerait le rythme cardiaque

La caféine ne semble pas augmenter le risque d'arythmie chez la majorité des consommateurs.

Boire du café (sans excès!)  calmerait le rythme cardiaque golfcphoto/iStock

  • Publié le 21.07.2021 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Chaque tasse de café supplémentaire qu'une personne boit quotidiennement pourrait réduire le risque d'arythmie cardiaque d'environ 3% en moyenne.
  • Les chercheurs n’ont trouvé aucun lien entre le café et l'arythmie, même en prenant en compte les facteurs génétiques qui pourraient influencer la façon dont les individus métabolisent la caféine.
  • Les potentiels avantages protecteurs du café reste faible et ne doivent pas conduire à une trop forte consommation.

Pendant très longtemps, il était conseillé aux personnes souffrant de problèmes de rythme cardiaque d'éviter le café, craignant qu'une secousse de caféine ne le dérègle. Le suivi de près de 400 000 personnes pendant 4 ans a permis aux chercheurs de l’université de Californie à San Francisco de conclure que la caféine ne semble pas augmenter le risque d'arythmie chez la majorité des consommateurs. Les résultats ont été présentés le 19 juillet dans le JAMA Internal Medicine

Chaque tasse de café supplémentaire réduit le risque d’arythmie

Nous ne voyons aucune preuve de cette recommandation générale d'éviter le café ou la caféine, assure le Dr Gregory Marcus, chercheur en cardiologie à l’université de Californie et co-auteur de l’étude. Il pourrait y avoir des individus pour lesquels la caféine est leur déclencheur, mais je pense que les preuves de plus en plus nombreuses sont que ces cas sont en fait assez rares.”

L’étude va même plus loin et estime que chaque tasse de café supplémentaire qu'une personne boit quotidiennement pourrait réduire le risque d'arythmie cardiaque d'environ 3% en moyenne. “La majorité des gens, même ceux qui souffrent d'arythmie, devraient pouvoir apprécier leur tasse de café, et il y a peut-être certaines personnes pour qui la caféine ou le café peuvent réellement aider à réduire leur risque”, souligne le Dr Marcus.

Ne pas sur-interpréter

Les chercheurs ont analysé les données de plus de 386 000 personnes participant à une étude de santé britannique à long terme. Pendant le suivi moyen de 4 ans et demi, environ 17 000 volontaires ont développé un problème de rythme cardiaque. Les scientifiques ont comparé les consommations auto-déclarées de caféine des patients à leur probabilité de développer un rythme cardiaque anormal en globalité. Ils n’ont trouvé aucun lien entre les deux, même en prenant en compte les facteurs génétiques qui pourraient influencer la façon dont les individus métabolisent la caféine.

Malgré ces résultats, les chercheurs mettent en garde contre une surinterprétation des résultats. Les potentiels avantages protecteurs du café reste faible et ne doivent pas conduire à une trop forte consommation. “Je pense que l'essentiel, sur la base de ces résultats, est que le café peut ne pas provoquer d'arythmies, mais il ne les protège pas nécessairement non plus”, prévient le Dr Zachary Goldberger, professeur de médecine cardiovasculaire à l'Université du Wisconsin-Madison qui a étudié les résultats de la recherche.

Trouver les mécanismes en cause

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer exactement comment le café affecte le cœur et pourquoi il pourrait protéger contre les arythmies”, ajoute Gregory Marcus. Ce dernier estime que les effets anti-inflammatoires du café seraient la clé, étant donné que l'inflammation peut contribuer aux problèmes de rythme cardiaque. “Il se peut également que la caféine incite certaines personnes à être plus actives physiquement, ce qui réduit le risque d'arythmie”, poursuit-il.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité