• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sprinteurs

Fumer du cannabis donne la bougeotte aux spermatozoïdes

Les consommateurs de cannabis produisent des spermatozoïdes plus mobiles que les autres, mais de moins bonne qualité. 

Fumer du cannabis donne la bougeotte aux spermatozoïdes LYagovy / istock.

  • Publié le 28.07.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un spermatozoïde est une cellule reproductrice (ou gamète) mâle mobile, intervenant dans la reproduction sexuée.
  • Lors de la fécondation, le spermatozoïde s'unit à un ovocyte (gamète femelle) pour former une cellule-œuf, qui se développera ensuite en embryon pour donner un nouvel individu.

Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Therapeutic Advances in Urology, les hommes qui fument du cannabis ont des spermatozoïdes plus mobiles.

Morphologie anormale

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont interrogé 409 hommes fréquentant une clinique de fertilité de l'État de Washington sur leur consommation de cannabis. Au total, 174 d'entre eux ont déclaré avoir déjà essayé cette drogue à un moment donné de leur vie, et 17% de la cohorte fumait régulièrement du cannabis.

Par rapport aux hommes qui n'avaient jamais fumé de leur vie, les consommateurs de cannabis avaient des spermatozoïdes plus dynamiques. Néanmoins, les fumeurs produisaient moins de spermatozoïdes, et étaient aussi deux fois plus susceptibles de présenter une morphologie anormale de leur semence. Il est intéressant de noter que la présence de spermatozoïdes déformés était encore plus fréquente chez les anciens consommateurs de cannabis, ce qui, selon les auteurs de l'étude, indique "un effet négatif différé de la marijuana sur la morphologie du sperme." Les chercheurs concluent ainsi qu’au final, mieux vaut que les hommes souhaitant avoir des enfants ne fument pas de cannabis.

Des études contradictoires

L'évaluation de l'impact du cannabis sur la qualité du sperme diffère selon les études. Par exemple, une recherche portant sur 1 215 usagés de drogues récréatives au Danemark a révélé que la consommation régulière de cannabis était associée à une réduction de 30 % du nombre de spermatozoïdes. Mais une autre enquête portant sur 662 hommes inscrits à une clinique de fertilité du Massachusetts a au contraire conclu que les fumeurs de cannabis avaient tendance à avoir un nombre de spermatozoïdes plus élevé.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité