• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Danse-thérapie

Ménopause : eh bien, dansez maintenant !

La danse permettrait de réduire efficacement le taux de cholestérol, améliorer la forme physique et la composition corporelle et augmenterait ainsi l'estime de soi.

Ménopause : eh bien, dansez maintenant ! FlamingoImages/iStock

  • Publié le 29.07.2021 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La ménopause entraîne souvent une prise de poids et d'autres facteurs de risque pour la santé, comme l'hypercholestérolémie.
  • Danser trois fois par semaine améliore non seulement le profil lipidique et la forme physique fonctionnelle des femmes ménopausées, mais aussi l'image et l'estime de soi.
  • Tous ces avantages peuvent contribuer à la capacité d'une femme à maintenir un mode de vie de haute qualité tout au long de sa vie.

Les femmes ménopausées peuvent danser leur chemin vers une meilleure santé. Cette étape parfois difficile à gérer entraîne souvent une prise de poids et d'autres facteurs de risque pour la santé, comme l'hypercholestérolémie. Une nouvelle étude suggère que la danse peut réduire efficacement le taux de cholestérol, améliorer la forme physique et la composition corporelle. Autant de bienfaits qui permettraient d’augmenter l’estime de soi. Les résultats de l'étude ont été publiés le 19 juillet dans la revue Menopause.

Une meilleure estime de soi

Après la ménopause, le risque cardiovasculaire augmente. Cela est dû à une combinaison de facteurs, tels que la prise de poids, l’augmentation de l'adiposité et des troubles métaboliques comme les triglycérides, et le mauvais cholestérol. À peu près à la même époque, les femmes sont souvent moins actives physiquement, ce qui se traduit par une réduction de la masse maigre et un risque accru de chutes et de fractures. En raison de tous ces changements, les femmes ménopausées souffrent souvent d'une diminution de l'estime de soi, qui sont directement liées à la santé mentale globale.

Pour minimiser ces mauvais effets, il a été démontré que l'activité physique est efficace. La danse, en particulier, apporte de nombreux bénéfices, comme cela a déjà été démontré contre Parkinson. En plus des apports physiques, la danse permet d’améliorer l’estime de soi et donc de booster le moral des femmes ménopausées.

Trois fois par semaine

Les chercheurs assurent que pratiquer la danse-thérapie trois fois par semaine améliore non seulement le profil lipidique et la forme physique fonctionnelle des femmes ménopausées, mais aussi l'image et l'estime de soi. Les avantages supplémentaires confirmés de la danse régulière incluent l'amélioration de l'équilibre, du contrôle postural, de la démarche, de la force et de la performance physique globale. Tous ces avantages peuvent contribuer à la capacité d'une femme à maintenir un mode de vie de haute qualité tout au long de sa vie.

Cette étude met en évidence la faisabilité d'une intervention simple, telle qu'un cours de danse trois fois par semaine, pour améliorer non seulement la condition physique et le profil métabolique, mais aussi l'image de soi et l'estime de soi chez les femmes ménopausées, s’est réjouie Stéphanie Faubion, autrice principale de l’étude. En plus de ces avantages, les femmes ont aussi probablement apprécié un sentiment de camaraderie de l'expérience partagée d'apprendre quelque chose de nouveau.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité