• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19 : les bars et discothèques, hauts lieux de contamination

La grande majorité des personnes nouvellement infectées ont fréquenté un bar ou une discothèque avant d'attraper le virus.

Covid-19 : les bars et discothèques, hauts lieux de contamination bernardbodo/iStock

  • Publié le 01.08.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Trois fois plus de personnes ont fréquenté une boîte de nuit plutôt qu'un évènement privé.
  • Si les discothèques sont déjà soumises au pass sanitaire, les bars ne le seront qu’à partir du 9 août.

Le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes continue de bondir en France. Ce vendredi, ce sont 24 309 nouvelles personnes qui ont été infectées par le virus. Tous les départements ne sont pas frappés de manière égale par la propagation du variant Delta. En tête, on retrouve les lieux les plus touristiques, où la circulation du virus est notamment favorisée par les rassemblements dans les bars et les boîtes de nuit, comme l’a conclu une étude publiée vendredi par Santé Publique France. 

Quatre fois plus de contaminés dans les bars ou discothèques par rapport aux restaurants

Les chercheurs de Santé publique France ont mené une enquête la semaine passée afin de savoir quels lieux ont été fréquentés par les personnes contaminées juste avant de tomber malade. Au total, près de 3 000 ont répondu un bar ou une boîte de nuit. À titre de comparaison, près de trois fois moins des sondés ont répondu les réunions privées, et ils sont quatre fois moins à évoquer les restaurants.

L'interprétation qu'on peut avoir, c'est que ces lieux sont plus fréquentés par la population dans le cadre des vacances, mais également peut être un endroit où le respect des gestes barrières, et notamment le port du masque, est plus compliqué”, a analysé Frédéric Moisan, épidémiologiste à Santé publique France, au micro d’Europe 1. Dans ces lieux, “les gens sont debout, bougent, boivent et n'ont pas le masque, ajoute-t-il. On fait l'hypothèse que des contaminations sont plus faciles dans ces endroits-là.”

Le pass sanitaire pas encore en vigueur dans les bars

Se rendre dans des bars et discothèques est un “risque” pour l’épidémiologiste qui préconise d’être “attentif, soit être en extérieur, soit, dès qu'on a un doute, ne pas les fréquenter pour essayer de préserver les autres”.

Bien que ces résultats pointent du doigt ces lieux, ils n’indiquent pas si les personnes interrogées ont effectivement été infecté dans ces derniers. Si les discothèques sont déjà soumises au pass sanitaire, les bars ne le seront qu’à partir du 9 août. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité