• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Posture

Se tenir droit : pas bon pour tout le monde

Généralement, les personnes souffrant de lombalgies se baissent en fléchissant les genoux et en écartant les jambes pour garder le dos droit. Cette méthode est aujourd’hui remise en cause.

Se tenir droit : pas bon pour tout le monde Koldunov/iStock

  • Publié le 04.08.2021 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Se baisser en pliant les genoux et en écartant les genoux ne serait pas une bonne méthode pour tous les patients.
  • Les auteurs plaident pour que les conseils donnés aux personnes souffrants de lombalgies soient plus individualisés.

Environ 84 % des personnes ont eu, ou auront, une lombalgie dans leur vie selon le site de l’Assurance maladie

La lombalgie est une douleur, souvent intense, ressentie au niveau des vertèbres lombaires, situées en bas du dos. Le patient peut alors avoir un sentiment de blocage et/ou des difficultés à faire certains mouvements. Pour tous les individus concernés, les conseils pour l’éviter sont multiples : faire de l’activité physique régulièrement, adopter de bonnes postures, changer régulièrement de position, s'étirer ou encore se baisser en fléchissant les genoux et en écartant les jambes de façon à garder le dos droit. Néanmoins, selon une nouvelle étude publiée en juillet dernier dans la revue Plos ONE, cette dernière recommandation ne conviendrait pas à tout le monde.

“Une levée plus lente et plus accroupie, proche du squat”

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont suivi des patients - qui souffraient de lombalgie ou non - et leur ont demandé de se baisser 100 fois en fléchissant les genoux, pour ramasser des boîtes de deux poids différents. “Alors que les deux groupes (celui regroupant les personnes souffrant de lombalgie et l’autre avec les individus n’ayant jamais de douleurs) ont soulevé les boîtes en utilisant une technique assez comparable à la fin des 100 levées, le groupe atteint de lombalgie a toujours montré une tendance à effectuer une levée plus lente et plus accroupie, proche du squat, explique Nic Saraceni, co-auteur de l’étude. Ces résultats sont à l'opposé de ce qui devrait se produire selon les conseils existants sur les techniques correctes”, notamment celle pour soulever un objet. 

La méthode choisie pour se baisser n’est pas la seule responsable

Les chercheurs soulignent que les personnes atteintes de lombalgies et qui suivent cette technique pour se baisser devraient, en théorie, ne plus avoir mal au dos. Pourtant, dans les faits, ce n’est pas le cas. Selon eux, puisque cette méthode classique ne convient pas à tous les patients, les conseils sur la façon de de baisser devraient donc être plus individualisés. Par exemple, pour se baisser tout en ayant le dos droit, les individus peuvent opter pour d’autres moyens, comme mettre un genou à terre avec l’autre jambe en angle droit. La seule chose à éviter est de se pencher pour ramasser un objet. D’autre part, les scientifiques soulignent que la façon de se baisser n’est pas la seule donnée : il faut aussi tenir compte de l’état de santé global des patients, du sport qu’il font ou bien des tâches répétitives qu’ils réalisent durant leurs journées de travail.

Des habitudes à prendre pour soulager ses maux de dos

De nombreuses techniques existent pour éviter d’avoir mal au dos. Il s’agit d'habitude à intégrer à sa vie quotidienne : répartir la charge quand on fait les courses en portant un sac dans chaque main, s’assoir pour enfiler un pantalon ou des chaussures plutôt que d’être en équilibre sur un pied, aménager son poste de travail pour avoir une bonne posture, etc. La pratique d'une ou de plusieurs activités physiques régulières comme la piscine, la marche nordique ou encore le renforcement musculaire sont aussi bénéfiques et ce, même en cas de douleurs. Enfin, des exercices de relaxation, d’assouplissement et d'étirement vous permettront aussi de diminuer et prévenir la douleur.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité