• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Adapter sa déco intérieure à sa personnalité rendrait plus heureux

Les personnes âgées seraient plus heureuses lorsque leur intérieur correspond à leur personnalité. Certains traits de caractères d’un individu peuvent d’ailleurs être reflétés par sa décoration.

Adapter sa déco intérieure à sa personnalité rendrait plus heureux gorodenkoff/iStock

  • Publié le 04.08.2021 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les traits de personnalité et l’humeur d’une personne peuvent être visibles sur une simple photographie de son espace de vie.
  • Le fait d’être extraverti s’exprimait dans la gaieté de l’ameublement.
  • Le caractère consciencieux était associée à la nouveauté dans la décoration et au confort.

La décoration et l’aménagement de son intérieur sont indispensables pour se sentir bien chez soi. Choisir les couleurs, les matériaux, les lumières… Tout pour se créer un cocon, un lieu où l’on est serein. Selon une étude publiée dans la revue The Gerontologist, les traits de personnalité et l’humeur d’une personne peuvent être visibles sur une simple photographie de son espace de vie. Et cela serait de plus en plus vrai à mesure que les personnes vieillissent. 

Être en adéquation avec leur espace de vie se sentent mieux

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l'Université du Texas, à Austin, aux États-Unis, ont étudié 286 personnes de plus de 65 ans. Ils ont pris des photographies des pièces où les individus passaient le plus de temps - généralement le salon - et ont découvert que certaines caractéristiques de leur personnalité étaient reflétées dans des éléments essentiels de leur décoration. "Les personnes qui sont en adéquation entre leur personnalité et leur espace de vie rapportent un meilleur bien-être, elles se sentent mieux et sont de meilleure humeur, assure Karen Fingerman, l’un des auteurs. La maison est l'endroit où nous pouvons nous exprimer". Une fois les photos prises, les scientifiques les ont soumises à des examinateurs indépendants. Ceux-ci ont examiné les photos et évalué les caractéristiques des pièces, comme la luminosité ou la propreté. 

La décoration décrit certains traits de caractère

Certains traits de la personnalité ont donc été visibles dans des éléments de décor. Le fait d’être extraverti, par exemple, s’exprimait dans la gaieté de l’ameublement. Le caractère consciencieux était associée à la nouveauté dans la décoration et au confort. En revanche, l'amabilité, l'ouverture d'esprit et la névrose n'étaient pas associés à une décoration spécifique dans la chambre de tous les participants. Chez les personnes âgées vivant seules l'ouverture d’esprit était plus visible dans leur décoration, comparativement aux couples de la même génération. D’après l’analyse des chercheurs, ces derniers n’avaient peut-être pas autant de latitude pour exprimer leur personnalité dans le décor de leur chambre partagée. Les scientifiques soulignent également que les personnes âgées ayant participé à l’étude ont indiqué un meilleur bien-être lorsque leur espace de vie correspondait à leur personnalité.

Le désordre peut être un élément de bien-être

Les scientifiques ont remarqué que le désordre était associé à moins de symptômes de dépression chez les personnes ayant des limitations fonctionnelles, comme un handicap. “Ils (ces patients) peuvent vouloir garder des objets à portée de main pour compenser leurs problèmes de mobilité”, analyse Karen Fingerman. De plus, les auteurs estiment que l’entretien de la maison, chez les personnes âgées ayant des limitations fonctionnelles, doit être effectué avec leur accord, en collaboration avec eux car ce qui ressemble à du désordre peut en réalité être un aménagement qui rend une personne âgée plus à l'aise. Pour toutes ces raisons, de plus en plus d’EHPAD permettent aux résidents et à leurs familles de décorer leur chambre à leur guise, parfois même en ramenant leurs propres meubles. L’objectif est d’améliorer l’humeur des résidents ainsi que leur bien-être. "Il n'y a pas de moyen idéal pour créer un espace de vie, conclut Karen Fingerman. Cela doit correspondre à la personne". Si cette approche se généralise, elle pourrait aider les seniors à mieux vivre en résidence médicalisée. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité