• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Convulsions

Comment réagir face à une crise d'épilepsie ?

L'épilepsie est une maladie neurologique chronique qui peut provoquer, dans certains cas, des pertes de connaissance. Voici comment réagir. 

Comment réagir face à une crise d'épilepsie ? Tunatura / istock.

  • Publié le 14.09.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'épilepsie est une maladie neurologique chronique qui touche 50 millions de personnes dans le monde, dont plus de 650 000 en France.
  • L'épilepsie bénéficie de nombreux traitements permettant dans la majorité des cas d'équilibrer la maladie.

L’épilepsie est une maladie méconnue, et peu de personnes savent comment réagir en cas de crise convulsive. L’association Epilepsie-France rappelle donc la marche à suivre.

Pendant la crise

► Ce qu'il faut faire :

- dès la survenue de la crise, il faut immédiatement sécuriser la victime, c’est-à-dire : dégager l'espace et éloigner d'elle tout ce qui pourrait la blesser : meubles, objets, outils, sources de chaleur...

- placer un oreiller, des coussins ou des vêtements sous sa tête pour la protéger.

- ôter les lunettes si la personne en porte.

- desserrer ses vêtements, col, ceinture.

- la mettre dès que possible en position latérale de sécurité (PLS).

- ne pas chercher à transporter la personne, sauf si elle se trouve dans un lieu dangereux : route, escalier, bord de l'eau, proximité immédiate d'un feu ou d'un sinistre.

- si possible, noter l'heure de début et fin de la crise, la durée de celle-ci est une information importante pour le médecin.

Ce qu'il ne faut pas faire :

- ne pas gêner ses mouvements.

- ne pas essayer de l'asseoir.

- ne pas lui donner à boire.

- ne pas lui donner des médicaments.

- il ne faut rien mettre dans la bouche d'une personne en train de faire une crise d'épilepsie. "Parfois au cours de la crise, la victime peut se mordre la langue. Mais elle ne risque jamais d'avaler sa langue. Croyant bien faire, beaucoup de gens pensent souvent qu'il faut retenir la langue. C'est une idée reçue à combattre absolument ! L’idée selon laquelle la personne peut  avaler sa langue et s’étouffer est fausse", rappelle l’association.

Après la crise

Ce qu’il faut faire :

- rassurer la personne, lui expliquer ce qui vient de lui arriver, lui rappeler où elle est, qui vous êtes. Car lorsque la personne a retrouvé sa conscience, elle est le plus souvent désorientée.

- La laisser récupérer : après une crise d'épilepsie, la victime est souvent très fatiguée. Elle peut avoir besoin de repos.

- Demeurer auprès d'elle jusqu'à ce que la période pendant laquelle elle est confuse soit passée.

► Ce qu'il ne faut pas faire :

- ne pas donner tout de suite à boire. Il faut attendre que la personne ait repris complètement ses esprits.

Faut-il appeler un médecin ou les pompiers ?

Ce n’est pas nécessaire si l’on sait que la personne est épileptique. En revanche, c'est fortement recommandé :

- si la crise dure plus de 5 minutes ou si la personne ne reprend pas conscience 5 minutes après la fin des convulsions.

- Si deux crises se succèdent sans retour à la normale dans l’intervalle.

- Si la personne s’est blessée.

Comment reconnaître une crise d’épilepsie ?

Les crises généralisées saisissent des deux hémisphères cérébraux de façon apparemment simultanée. La plus spectaculaire est la crise tonico-clonique généralisée, comportant cri, chute, perte de connaissance, secousses généralisées des quatre membres, bavage, cyanose, blocage respiratoire, parfois émission d'urine ou de selles. Cependant, ce n'est pas la crise la plus fréquente.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité