• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Rythmes circadiens

Les prébiotiques, un remède contre le décalage horaire ?

Par leur effet sur les bactéries intestinales, les prébiotiques favoriseraient la récupération d'un cycle veille/sommeil normal après une perturbation des rythmes circadiens.

Les prébiotiques, un remède contre le décalage horaire ? anyaberkut/iStock

  • Publié le 22.09.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le décalage horaire entraîne des troubles du sommeil et de l'humeur
  • Un régime basé sur un apport en prébiotiques pourrait limiter les effets de cette perturbation du rythme circadien

Un régime à base de légumes fibreux ou de céréales complètes : bon pour la forme ou pour la ligne ? Pas seulement, ce serait aussi le remède contre les effets du décalage horaire ! Ces prébiotiques dont se nourrissent les bactéries intestinales, selon une étude menée par des chercheurs américains et publiées dans Brain, Behavior and Immunity, rendraient l'organisme plus résistant à la perturbation du rythme circadien.

Les changements de fuseaux horaires durant un voyage ou aussi le travail de nuit qui perturbent le rythme naturel peuvent entraîner des troubles du sommeil ou de l'humeur et même avoir des répercussions plus importantes sur notre santé. "En promouvant et en stabilisant les bonnes bactéries de l'intestin et les métabolites qu'elles libèrent, nous pouvons rendre notre corps plus résistant aux perturbations circadiennes", souligne le Pr Monika Fleshner de l'université du Colorado et auteure principale de cette étude. Et pour soigner ces bonnes bactéries, rien de tel que les prébiotiques -à ne pas confondre avec les probiotiques, micro-organismes vivants ajoutés à certains produits alimentaires.

Une récupération plus rapide d'un cycle veille/sommeil normal

C'est un travail mené sur les souris qui a permis d'aboutir à cette conclusion. Les chercheurs ont nourri deux groupes de ces animaux, l'un avec une alimentation normale, l'autre avec une alimentation enrichie de prébiotiques, et ils ont ensuite modifié durant deux mois leurs cycles lumière/obscurité, ce qui représente l'équivalent d'un voyage entre deux fuseaux horaires séparés de 12 heures. Les souris qui avaient reçu l'alimentation complétée avec des prébiotiques ont retrouvé plus rapidement un cycle veille/sommeil normal ainsi qu'une température habituelle, celle-ci pouvant aussi être perturbée par un décalage horaire. Cette expérience complète des travaux précédents qui avaient démontré que des animaux nourris avec un complément de prébiotiques résistaient mieux au stress.

Mais attention : ce qui a été expérimenté sur des souris n'est pas applicable en l'état aux humains. Les doses de prébiotiques utilisées durant ces travaux, rapportées à des doses humaines, seraient, selon, l'aveu même des chercheurs "excessives". Inutile donc de se gaver de poireaux, d'oignons, d'asperge ou de céréales complètes avant un voyage ! Mais intégrer ces aliments à son régime peut contribuer à limiter les effets du jet-lag.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES