• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Anatomie

Pourquoi nous ne respirons pas de manière égale avec nos deux narines ?

Nous respirons environ 75 % d'une narine et 25 % de l'autre mais la narine dominante change tout au long de la journée pour former le cycle nasal.

Pourquoi nous ne respirons pas de manière égale avec nos deux narines ? microgen/iStock

  • Publié le 21.09.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Sans s’en rendre compte, au cours du cycle nasal, une narine se congestionne et contribue ainsi moins à la circulation de l'air, tandis que l'autre se décongestionne.
  • Le schéma de congestion change toutes les deux heures environ.
  • Ce mécanisme permettrait d'accumuler de l'humidité dans une narine pour éviter qu'elle ne sèche.

Si vous vous approchez d'un miroir et que vous expirez par le nez, le miroir s'embuera. Deux marques de vapeur d'eau vont s'accumuler à la surface, une pour chaque narine, mais une marque sera plus grande que l'autre. Cela s’explique par le fait que nous respirons principalement par une narine à la fois.

La narine principale change toutes les deux heures

Nos narines fonctionnent selon le cycle nasal. La narine dominante change tout au long de la journée. “À tout moment, les gens respirent environ 75 % d'une narine et 25 % de l'autre”, affirme le Dr Michael Benninger, médecin spécialiste à la Cleveland Clinic, à Live Science. Sans s’en rendre compte, au cours du cycle nasal, une narine se congestionne et contribue ainsi moins à la circulation de l'air, tandis que l'autre se décongestionne. Une étude parue en 2016 dans la revue PLOS One a suggéré que le schéma de congestion change toutes les deux heures environ.

La raison qui se cache derrière le cycle nasal reste encore floue. “Certaines personnes ont émis l'hypothèse qu'il s'agissait de permettre à l'humidité de s'accumuler d'un côté afin qu'elle ne devienne pas trop sèche”, dévoile le Dr Michael Benninger. S’il reste globalement peu connu, le cycle nasal peut devenir plus perceptible pendant le sommeil. Si une personne est allongée sur le côté droit, par exemple, la gravité entraînera une congestion plus importante de la narine inférieure, soit la narine droite. Or, si le cycle nasal est de telle sorte que la narine gauche est la plus congestionnée à ce moment-là, la respiration peut devenir difficile et cela peut réveiller la personne.

À ne pas confondre avec le rhume

Ce cycle peut également gêner certaines personnes qui ont un blocage constant d'un côté de leur nez. “Cela peut arriver par exemple si une personne a un septum dévié, dans lequel la paroi entre les narines est déplacée, ce qui l'amène à pousser d'un côté, décrit le Dr Michael Benninger. Certaines personnes développent également des excroissances molles et indolores - appelées polypes - dans leur nez, ce qui peut provoquer le même effet. Bien que moins fréquentes, les tumeurs peuvent également attirer l'attention sur elle.”

Il faut différencier le cycle nasal du nez bouché en raison d’un rhume. “En général, les deux narines sont congestionnées lorsque vous êtes malade, vous aurez donc du mal à respirer par le nez, peu importe où vous en êtes dans le cycle”, précise le médecin. Pour améliorer la respiration, des chercheurs ont récemment découvert que l’orgasme peut être un moyen efficace pour se décongestionner les narines.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES