• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Série "alimentation et santé" (2/4)

Tendinite, stress, psoriasis...Voici toutes les maladies liées à une mauvaise alimentation

L'association AST67 sort un nouveau livre blanc dédié à "l'alimentation santé", dont Pourquoi Docteur publie quelques extraits. Aujourd'hui, focus sur les pathologies associées à un mauvais équilibre nutritif. 

Tendinite, stress, psoriasis...Voici toutes les maladies liées à une mauvaise alimentation m-gucci / istock.

  • Publié le 12.10.2021 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


On ne le sait pas forcément, mais une mauvaise alimentation peut générer de nombreuses maladies. 

Tendinites : certains aliments sont à l’origine d’une diminution du pH sanguin et entretiennent l’inflammation des tendons. Ainsi, manger trop gras, trop sucré ou trop protéiné installe un terrain propice à cette pathologie. "A retenir : associer toujours produits animaux (acidifiants) et produits végétaux (alcalinisants) pour réduire le risque d’acidose métabolique", ajoute l'association AST67.

Problèmes cardio-vasculaires : l’importance des facteurs nutritionnels est largement démontrée dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

Diabète de type 2 : il se caractérise par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire par un taux trop élevé de sucre dans le sang. Il faut donc "limiter les apports de sucre ainsi que les plats tout préparés (règle valable de façon générale...), qui contiennent toujours des sucres cachés", soulignent les experts. 

Problèmes articulaires : lorsque nous consommons des aliments industriels et transformés, nous fabriquons davantage de mauvaises graisses blanches. L’origine des douleurs articulaires viendrait d’une trop grande proportion de celles-ci. Il s’agit donc de réduire au maximum tout produit pro-inflammatoire : les sucreries, les frites et la charcuterie.

Maladies auto-immunes (Alzheimer, Sclérose, Psoriasis, Crohn, DMLA) : les maladies auto-immunes sont en augmentation constante. Plusieurs facteurs les favorisent : génétiques, endogènes, environnementaux mais aussi nutritionnels, car les aliments peuvent agir sur le système immunitaire par leurs effets anti-inflammatoires et/ou immunomodulateurs. "Le microbiote intestinal est un des régulateurs majeurs du système immunitaire, une raison supplémentaire d’opter pour une alimentation équilibrée à titre préventif", ajoute l'AST67.

Obésité : une des causes principales de l’obésité et du surpoids est un déséquilibre énergétique entre les calories consommées et dépensées. Aujourd’hui, on consomme beaucoup trop d’aliments très caloriques, riches en graisses et en sucres, mais pauvres en vitamines, en minéraux et autres micronutriments.

Stress : certains aliments ou boissons favorisent l’apparition de tensions psychologiques. En plus d'éviter l’excès de café et la consommation de boissons énergisantes, il est recommandé d’éliminer de son quotidien ce qui entraîne une sécrétion trop importante de cortisol : aliments sucrés, salés ou raffinés (farine blanche, pâtes blanches, pain blanc), boissons sucrées, fritures, alcool.

Cancer : une alimentation hypercalorique favorise la cancérogenèse, c’est-à-dire le processus de formation d’un cancer.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES