• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Antibiorésistance

Un hydrogel contre les bactéries multirésistantes

Un nouveau traitement pour soigner les plaies, sous forme d’hydrogel, serait capable de tuer les bactéries résistantes aux antibiotiques. Celui-ci augmenterait aussi la défense immunitaire naturelle du corps. Explications. 

Un hydrogel contre les bactéries multirésistantes Dr_Microbe/iStock

  • Publié le 18.10.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pour protéger et cicatriser les plaies, des chercheurs ont développé un hydrogel capable de tuer des bactéries multirésistantes.
  • Cet hydrogel renforce aussi les défenses immunitaires naturelles de la personne qui l’applique.

l ne contient pas d’antibiotique et pourtant, il est capable de tuer les bactéries qui y sont résistantes. Mieux, il permet d’augmenter les défenses immunitaires de la personne qui l’applique ! Ce produit miracle est un hydrogel dont la fonction première est de soigner les plaies… mais c’est loin d’être la seule. Il a été présenté dans la revue Journal of the American Chemical Society. Celui-ci est composé de polymères appelés macromolécules dendritiques, c’est-à-dire des polymères - qui sont des molécules de masse moléculaire élevée - qui ont une forme inhabituelle et des propriétés particulières. 

L’hydrogel serait efficace pour tuer le staphylocoque doré

D’après les auteurs, l’hydrogel qu’ils ont développé est entièrement biodégradable et non toxique. Lorsqu’il est pulvérisé sur une plaie, il forme un pansement flexible qui colle à la blessure. Sa composition permet de maintenir la peau humide, ce qui est favorable à une meilleure cicatrisation. Autres avantages de ce produit : sa capacité à tuer les bactéries multirésistantes aux antibiotiques tout en réduisant l’inflammation de la plaie. En effet, pour parvenir à élaborer cet hydrogel, les scientifiques l’ont testé sur plusieurs bactéries infectieuses dont le staphylocoque doré et le Pseudomonas aeruginosa, un microorganisme qui provoque des infections aiguës ou chroniques, parfois graves et mortelles. Résultat : l’hydrogel a totalement tué le staphylocoque doré (efficacité égale à 100 %) et presqu’autant le Pseudomonas aeruginosa. D’après leurs essais, l’hydrogel serait plus efficace pour tuer le staphylocoque doré que tous les autres pansements hydrogels actuellement disponibles dans le commerce.

Les bactéries ne deviennent pas résistantes aux peptides antimicrobiens 

Lors des tests, les scientifiques ont découvert que l’hydrogel ne faisait pas que tuer les bactéries… Il permettait aussi une meilleure action des peptides antimicrobiens - ou antibiotiques endogènes - naturellement présents dans les cellules de la peau humaine. Les peptides antimicrobiens sont des molécules de défense produites notamment par l’organisme humain. "Ces antibiotiques endogènes aident à combattre les bactéries et à éliminer l'infection, explique Annelie Brauner, l’un des autrices de l’étude. Contrairement aux antibiotiques traditionnels, pour lesquels les bactéries peuvent développer rapidement une résistance, la résistance aux peptides antimicrobiens est très rare.” D’où l’intérêt de les utiliser car de plus en plus de bactéries sont résistantes aux antibiotiques, un phénomène appelé antibiorésistance. 

Un moyen pour lutter contre l’antibiorésistance

La principale raison de l’antibiorésistance est l’utilisation abusive d’antibiotiques. Ainsi, les bactéries qui y sont souvent exposées évoluent et développent des mécanismes de défense. Les antibiotiques ne sont alors plus efficaces pour lutter contre ces bactéries. Cela concerne aussi bien les bactéries pathogènes que celles inoffensives et présentes dans l’environnement. La résistance d’une espèce bactérienne peut se propager à d’autres. Aujourd’hui, ce phénomène cause même de nouvelles infections pouvant parfois mener à une augmentation de la mortalité. "L’hydrogel est une contribution exceptionnelle dans la lutte contre les bactéries multirésistantes, en particulier à l'heure actuelle où nous manquons d'antibiotiques disponibles", conclut Annelie Brauner.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES