• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Inflammation cérébrale

Seniors, attention à votre consommation de produits ultra-transformés !

Une étude menée sur des rats vieillissants montre que seulement 4 semaines de régime alimentaire composé d’aliments ultra-transformés a entraîné une forte réaction inflammatoire dans leur cerveau.

Seniors, attention à votre consommation de produits ultra-transformés ! carotur/iStock

  • Publié le 19.10.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les rats soumis à un régime d'aliments ultra-transformés ont rapidement présenté une inflammation cérébrale et des pertes de mémoire.
  • L'inflammation peut être résorbée et la mémoire restaurée par la supplémentation en oméga-3 DHA.
  • Toutefois, cette supplémentation n'est pas un passe-droit pour consommer des aliments transformés, qui font prendre du poids et sont un facteur de maladies métaboliques comme le diabète de type 2.

Manger des burgers, des chips, des confiseries, de la charcuterie et des plats préparés n’est pas seulement mauvais pour sa santé cardiovasculaire et métabolique. Cela peut aussi causer des dommages au cerveau.

C’est ce que montre une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'Université de l'État de l'Ohio (États-Unis). Dans une étude publiée dans la revue Brain, Behavior, and Immunity, ils démontrent que seulement quatre semaines de régime à base d’aliments hautement transformés a causé une forte réaction inflammatoire dans le cerveau de rat vieillissants, et que cette inflammation s’est accompagnée d’une perte de mémoire.

La bonne nouvelle est qu'en complétant le régime alimentaire transformé par l'acide gras oméga-3 DHA, il était toutefois possible de prévenir les problèmes de mémoire et réduire presque entièrement les effets inflammatoires chez les rats. Naturellement présent dans les poissons gras et les fruits de mer, le DHA joue un rôle dans la prévention d'une réponse inflammatoire. Il s'agit de la première étude sur sa capacité à agir contre l'inflammation cérébrale provoquée par un régime alimentaire transformé.

Une forte inflammation du cerveau

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont assigné au hasard des rats mâles de 3 et 24 mois dans trois groupes : le premier suivait un régime alimentaire normal, le deuxième un régime hautement transformé et un troisième ce même régime transformé complété par du DHA.

Les résultats ont montré que, chez les rats ayant suivi le régime alimentaire transformé seul, l’activation des gènes liés à une puissante protéine pro-inflammatoire et d'autres marqueurs d'inflammation était significativement plus élevée. Les rats âgés soumis au régime alimentaire transformé ont également montré des signes de perte de mémoire lors d'expériences comportementales.

"Le fait que nous observions ces effets si rapidement est un peu alarmant, estime Ruth Barrientos, autrice principale de l’étude. Ces résultats indiquent que la consommation d'un régime alimentaire transformé peut entraîner des déficits de mémoire importants et abrupts." Or, comme elle le rappelle, chez les seniors, un déclin rapide de la mémoire a plus de chances d'évoluer vers des maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer.

"Chez l'humain, l'amygdale a été impliquée dans les souvenirs associés à des événements émotionnels, générateurs de peur et d'anxiété. Si cette région du cerveau est dysfonctionnelle, les indices qui annoncent un danger peuvent être manqués et conduire à de mauvaises décisions", poursuit la chercheuse.

Un régime néfaste pour la santé, même avec une supplémentation

Les résultats obtenus montrent toutefois que, chez les rats soumis au régime ultra-transformé, la supplémentation en DHA a permis de prévenir efficacement la réponse inflammatoire élevée dans le cerveau ainsi que les signes comportementaux de perte de mémoire.

Cela ne signifie pas pour autant que le régime ultra-transformé a été sans effets sur la santé des rats : ces derniers ont pris beaucoup de poids. Les chercheurs mettent donc en garde contre l'interprétation des résultats comme une autorisation pour les consommateurs de se régaler d'aliments transformés à condition qu'ils prennent un supplément de DHA. Pour prévenir les multiples effets négatifs des aliments hautement raffinés, il vaut mieux se concentrer sur l'amélioration globale du régime alimentaire.

"Ce sont les types de régimes qui sont annoncés comme étant pauvres en graisses, mais ils sont hautement transformés. Ils n'ont pas de fibres et contiennent des glucides raffinés qui sont également connus comme des glucides de mauvaise qualité, insiste Ruth Barrientos. Les personnes qui ont l'habitude de regarder les informations nutritionnelles doivent faire attention aux fibres et à la qualité des glucides. Cette étude montre vraiment que ces éléments sont importants."

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES