• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Tabac

Arrêter de fumer : les limites du passage à la cigarette électronique

Les fumeurs qui se convertissent au vapotage sont plus susceptibles de rechuter au cours des 12 mois qui suivent que ceux qui ont tout arrêté.

Arrêter de fumer : les limites du passage à la cigarette électronique 6okean/iStock

  • Publié le 20.10.2021 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La cigarette électronique augmente de 8,5% le risque de rechute par rapport à ceux qui cessent toute consommation.
  • Il s'agit de la première étude à examiner en profondeur si le passage à une source de nicotine moins nocive peut être maintenu au fil du temps sans retomber dans la cigarette.

De nombreuses personnes perçoivent dans la cigarette électronique un moyen d’arrêter de fumeur “en douceur”. Des chercheurs américains de l’université de Californie à San Diego exposent les limites de cette méthode qui, selon leurs travaux, augmente les risques de rechute dans l’année qui suit, en comparaison de ceux qui décident de tout arrêter. Ils ont publié leurs résultats le 19 octobre dans la revue JAMA Network.

Un fumeur sur deux rechute après avoir tout arrêté

 “Nos résultats suggèrent que les personnes qui ont arrêté de fumer et sont passées à la cigarette électronique ont en fait augmenté leur risque de rechute au tabac au cours de la prochaine année de 8,5% par rapport à celles qui ont cessé de consommer tous les produits du tabac”, affirme le professeur John Pierce, auteur de l’étude. Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont suivi 13 604 fumeurs américains entre 2013 et 2015. Au cours de la deuxième année, ils ont comparé d'anciens fumeurs à ceux qui ne sont passés qu'aux cigarettes électroniques ou à d'autres alternatives au tabac.

Parmi les anciens fumeurs qui se sont abstenus de tous produits du tabac, la moitié a cessé de fumer pendant au moins 12 mois. En comparaison, 41,5% de ceux qui sont passés à la cigarette électronique ou à d'autres alternatives ont eu le même succès. “Notre objectif dans cette étude était d'évaluer si les anciens fumeurs récents qui étaient passés à la cigarette électronique ou à un autre produit du tabac étaient moins susceptibles de rechuter à la cigarette par rapport à ceux qui sont restés sans tabac”, poursuit Karen Messer, autrice principale de l’étude.

Une étude pionnière

Parmi les fumeurs suivis, 9,4% sont parvenus à arrêter totalement la première année. Sur ces anciens fumeurs, 63 % sont restés sans tabac tout au long de l'étude quand 37% sont passés à une autre forme de produit du tabac. Parmi eux, un sur quatre utilisait des cigarettes électroniques, la plupart utilisant ces appareils quotidiennement.

Il s'agit de la première étude à examiner en profondeur si le passage à une source de nicotine moins nocive peut être maintenu au fil du temps sans retomber dans la cigarette, conclut le professeur Pierce. Si le passage aux cigarettes électroniques était un moyen viable d'arrêter de fumer, alors ceux qui sont passés aux cigarettes électroniques devraient avoir des taux de rechute beaucoup plus faibles. Nous n'avons trouvé aucune preuve de cela.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES