• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sport et santé

Exercice physique : les messages de prévention sur les risques de maladie sont une source de motivation

Sur les applications de fitness, les messages de motivation fonctionnent mieux lorsqu’ils évoquent les risques de maladie ou de décès, en comparaison à ceux qui parlent de la stigmatisation sociale ou de l’obésité.

Exercice physique : les messages de prévention sur les risques de maladie sont une source de motivation  Tero Vesalainen/istock

  • Publié le 21.10.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les bienfaits de l’activité physique sont multiples : elle réduit le risque de maladie et de décès.
  • Selon l’OMS, un adulte sur quatre ne pratique pas une activité physique aux niveaux recommandés à l’échelle mondiale.

L’Organisation mondiale de la santé recommande de faire au moins 1h15 d’activité physique intense chaque semaine. Mais il est parfois difficile d’atteindre ce seuil. Fatigue, mauvaise météo, manque de temps : nous avons toujours une bonne raison de ne pas faire de sport. Des scientifiques de l’université de Waterloo ont cherché des solutions pour améliorer notre motivation. Dans leurs travaux, parus dans la revue Information, ils expliquent quels sont les messages de prévention les plus efficaces. 

Des messages de prévention testés auprès d’un groupe de participants 

"Des études antérieures, en particulier sur le sevrage tabagique et les comportements sexuels à risque, ont révélé que les messages liés à la mortalité pouvaient être un obstacle à la prise de conscience des risques pour la santé, expliquent les auteurs, mais l'étude a révélé que c'était le contraire pour les applications de fitness." Car leurs travaux se sont concentrés sur les applications qui permettent de faire du sport chez soi. Ils ont recruté près de 700 participants, à qui ils ont posé différentes questions. Cinq messages de prévention différents ont été testés : la maladie, la mort, la stigmatisation sociale, l’obésité ou les coûts financiers. Pour chacun d’eux, il s’agissait d’expliquer aux usagers que faire du sport diminuait le risque. 

Concevoir des applications plus motivantes

"Je ne m'attendais pas à ce que seuls les messages liés à la maladie et à la mort soient significatifs et motivants", a confié Kiemute Oyibo, co-auteur de l’étude. Avant de tester ses hypothèses, il pensait que les participants seraient davantage sensibles à des messages sur l’obésité. Mais ceux sur le décès et la maladie se sont révélés plus efficaces, chez les hommes et chez les femmes. "Cette étude est importante car elle nous aide - en particulier les concepteurs d'applications de santé - à comprendre les types de messages auxquels les individus, quel que soit leur sexe, sont susceptibles d’être réceptifs ", a ajouté Kiemute Oyibo. 

Pourquoi faire de l’activité physique ?

Tous les moyens sont bons pour motiver la population à bouger davantage, car la sédentarité est aujourd’hui une menace pour la santé mondiale. D’après les données de l’OMS, chaque année, deux millions de morts sont liés au manque d’activité physique. Le sport est bon pour la santé, il réduit notamment le risque de maladies cardio-vasculaires, mais aussi pour le moral : il diminue les symptômes d’anxiété et de dépression. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES