• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Épidémies

Top départ de la campagne de vaccination contre la grippe

La campagne de vaccination contre la grippe débute ce vendredi 22 octobre, d’abord pour les personnes prioritaires, avant d’être étendu le 22 novembre prochain pour les autres publics, et devrait durer jusqu’au 31 janvier 2022.

Top départ de la campagne de vaccination contre la grippe Ridofranz/iStock

  • Publié le 21.10.2021 à 20h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La campagne vaccinale démarre ce vendredi 22 octobre et s'étendra à tout public le 22 novembre
  • Le gouvernement a annoncé la possibilité d'une double vaccination Covid-grippe
  • Le virus pourrait circuler particulièrement cette année en raison de l'absence d'immunité due à sa quasi-disparition durant la crise sanitaire

Cet hiver devrait être celui du retour des virus “traditionnels”, comme la grippe ou la bronchiolite après une année 2020 quasi blanche, alors que le SARS-CoV-2 reste toujours présent. Pour prévenir une flambée des infections, le gouvernement lance le top départ de la campagne de vaccination contre la grippe ce vendredi 22 octobre. Celle-ci s’étendra jusqu’au 31 janvier 2022 prochain. “L’objectif est la protection optimale de la population, a lancé Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, en conférence de presse ce jeudi. Après deux ans d’absence, nous devons nous préparer.”

16 millions de personnes à risque

L’un des enjeux de cette campagne est la simplification du parcours vaccinal. Dans un contexte de co-circulation des virus de la grippe et du SARS-CoV-2, est mis en place une “synergie des campagnes de vaccination” contre les deux infections. Il sera ainsi possible de se faire vacciner gratuitement et sans rendez-vous contre la grippe et contre la Covid-19 “en même temps, au même endroit et par le même professionnel de santé”, ajoute le directeur général de la Santé. La Haute autorité de santé (HAS) a assuré fin septembre que cette double injection est possible et sans risque, à condition que les deux piqûres soient réalisées à deux endroits différents du corps.

La campagne de vaccination contre la grippe, qui a déjà débuté ce lundi dans les Ehpad, vise principalement les populations à risque. Cela concerne “les plus de 65 ans, ceux qui ont une affection longue durée, qui souffrent d’obésité et les femmes enceintes”, a précisé Jérôme Salomon. Au total, 16 millions de personnes ont reçu un bon de prise en charge du vaccin à 100%. Les personnes qui n’auraient pas eu ce bon mais qui font partie des populations à risque peuvent le réclamer auprès des professionnels de santé.

Le virus déjà en circulation

L’objectif est d’anticiper un hiver qui promet une circulation accrue du virus de la grippe. “Depuis mars 2020, le virus de la grippe a peu circulé mais il n’a pas disparu, a rappelé Jérôme Salomon. La maladie reste imprévisible et une recrudescence pourrait arriver.”

L’absence d’immunité naturelle acquise l’hiver dernier et le recul des mesures barrières pourraient augmenter le risque de transmission, notamment chez les personnes à risque. “Quelques cas ont été rapportés début septembre, ce qui est le signe que le virus circule bien, avance Geneviève Chêne, directrice générale de Santé publique France. En Outre-Mer, dès le mois d’août, des signes de circulation ont été observés. Mayotte se trouve déjà en phase pré-épidémique.”

Pour se préparer, le gouvernement a prévu 18% de doses supplémentaires. “La majorité de ces doses est déjà disponible”, a indiqué Jérôme Salomon.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES