• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Inflammation

Appendicite : faut-il opérer ? Le débat continue

La prise d’antibiotiques suffirait à traiter l’appendicite chez la plupart des patients, bien que pour certains l’opération soit inévitable.

Appendicite : faut-il opérer ? Le débat continue Prostock-Studio/iStock

  • Publié le 26.10.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il s’agit du plus grand essai clinique jamais réalisé sur les traitements de l'appendicite.
  • Les résultats indiquent que les antibiotiques sont la plupart du temps le meilleur traitement contre l’appendicite.

Faut-il opérer de l’appendice ? Les scientifiques mondiaux semblent en désaccord sur la réponse. En mars dernier, une étude irlandaise a conforté l’idée de la chirurgie, estimant que cette méthode offre une meilleure qualité de vie aux patients. Une nouvelle recherche, publiée le 25 octobre dans le New England Journal of Medicine, conclut autrement. Réalisée par des chercheurs américains de la faculté de médecine de l'université de Washington, elle affirme qu’une intervention avec des antibiotiques permet de traiter l’appendicite sans avoir à retirer l’appendice.

L’antibiotique, le meilleur traitement pour une majorité de patients

Il s’agit du plus grand essai clinique jamais réalisé sur les traitements de l'appendicite. Les résultats proviennent de l'essai CODA – pour Comparing Outcomes of Antibio Drugs and Appendectomy. Au total, 25 hôpitaux de 14 États américains ont participé à cet essai, regroupant 1 552 patients atteints d'appendicite. Il s’agit d’une douleur soudaine qui commence du côté droit de leur bas-ventre et qui est la plupart du temps ressenti par les patients entre 10 et 30 ans. La douleur augmentera ensuite à mesure que l'inflammation s'aggravera. Si l'appendice se rompt, il peut propager l'infection dans tout l'abdomen, provoquant des complications potentiellement mortelles.

Les résultats indiquent que les antibiotiques sont la plupart du temps le meilleur traitement contre l’appendicite. “Au cours des trois premiers mois suivant la prise d'antibiotiques pour la maladie, près de 7 patients sur 10 dans le groupe antibiotique ont évité une appendicectomie, affirme le Dr David Flum, auteur principal de l’étude. Au bout de quatre ans, un peu moins de 50 % avaient subi la chirurgie. D'autres résultats ont favorisé soit les antibiotiques, soit la chirurgie. Dans l'ensemble, les antibiotiques semblent être le bon traitement pour de nombreux patients atteints d'appendicite, mais probablement pas tous.”

Deux traitements sûrs

Le traitement de l’appendicite dépend de la situation du patient. “Bien qu'il y ait eu des avantages et des inconvénients pour chaque traitement, nous avons constaté que les deux traitements sont sûrs et que les patients évalueront probablement ces résultats différemment en fonction de leurs symptômes, préoccupations et circonstances uniques”, ajoute David Flum. Ainsi, pour les personnes atteintes d'un appendicolithe, un dépôt calcifié que les médecins trouvent dans environ un quart des cas d'appendicite aiguë, l'étude révèle que l’opération est le traitement le mieux adapté, notamment parce qu’il y a plus de risque que les antibiotiques ne fonctionnent pas.

Compte tenu de ces résultats et des nouvelles directives de traitement, il est important que les chirurgiens et les patients discutent des avantages et des inconvénients de la chirurgie et des antibiotiques pour décider du traitement qui convient le mieux à cette personne à ce moment-là”, a conclu le Dr Giana Davidson, une professeure de chirurgie et directrice du centre de coordination clinique de l'essai CODA.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES