• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Traitement anti-Covid : les chevaux détiennent-ils la solution ?

Un sérum hyperimmun, constitué de fragments d'anticorps produits chez les chevaux, pourrait être un traitement efficace

Traitement anti-Covid : les chevaux détiennent-ils la solution ? vikarus/iStock

  • Publié le 27.10.2021 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon les chercheurs, l’activité neutralisante est efficace contre les différents variants du virus.
  • Des essais sur les hamsters ont montré une réduction de la charge virale dans les tissus pulmonaires et une amélioration des conditions cliniques.
  • Les chercheurs espèrent maintenant lancer des essais cliniques sur l'Homme.

Et si le cheval détenait la clé contre la Covid-19 ? Des chercheurs brésiliens ont montré qu'un sérum hyperimmun constitué de fragments d'anticorps purifiés produits chez les chevaux peut être une approche efficace pour lutter contre la maladie. L'activité neutralisante des sérums développés par les scientifiques s'est avérée élevée face au coronavirus et ses variants, des résultats publiés le 23 octobre dans la revue iScience.

Efficace contre tous les variants

La recherche ouvre la possibilité de développer une immunisation passive ou un traitement contre l'infection par le SRAS-CoV-2. “En utilisant la protéine de pointe trimérique du SRAS-COV-2 pour immuniser les chevaux, un cocktail de fragments d'IgG – un anticorps - purifiés montrant une activité neutralisante très élevée a été développé, avance Leda Castilho, autrice principale de l’étude. Cela pourrait être une contre-mesure utile contre la Covid-19, avec l'avantage supplémentaire d'être une alternative abordable qui peut être produite dans des installations de production de sérum de cheval disponibles dans le monde entier.”

Selon les chercheurs, l’activité neutralisante est efficace contre les différents variants du virus. “La nature polyclonale explique cette puissance élevée, qui peut être adaptée maintenant en utilisant une combinaison de protéines de pointe mutantes de différentes variants comme antigènes”, ajoute le professeur Jerson L. Silva, chercheur à l’université fédérale de Rio de Janeiro et coordinateur de l'étude. L’utilisation d’anticorps neutralisants de chevaux n’est pas une première et cette méthode est déjà utilisée pour traiter de nombreuses maladies, telles que la rage, le tétanos ou encore contre les venins de serpents.

Réduction de la charge virale

De précédents travaux mené contre le SRAS-CoV et le MERS-CoV ont montré que des sérums hyperimmuns équins sont efficaces contre ces bêtacoronavirus étroitement apparentés. Une autre étude, plus récente, a montré que la protéine Spike du SARS-CoV-2  pourrait stimuler la production d'anticorps chez la souris et les équidés.

Dans cette nouvelle recherche, les scientifiques ont mené des tests du produit sur des hamsters. Les résultats ont montré la capacité du traitement à réduire la charge virale dans les tissus pulmonaires et à améliorer les conditions cliniques des animaux. Tous les programmes d'intervention ont protégé les animaux contre la perte de poids dans la phase aiguë de la maladie. Les animaux non traités ont, eux, montré une perte de poids accrue, alors que le prétraitement n'a entraîné aucune réduction de poids corporel.

Des essais sur l’Homme

La prochaine étape de la recherche consiste à mener un essai clinique de phase 1/2 chez l'Homme. Le protocole de l'essai a déjà été approuvé par le comité d'éthique national brésilien, et une demande va bientôt être déposée à l'agence de réglementation brésilienne ANVISA. L'essai clinique examinera comme résultats tous les aspects de sécurité, ainsi que la durée d'hospitalisation, la charge virale et la progression vers une hospitalisation.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES