• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bilan chiffré

Coronavirus : même recalculé, l’écart à l’hôpital entre malades vaccinés et non-vaccinés reste très important

Alors que l'épidémie repart à la hausse, la Drees démontre une nouvelle fois l'intérêt de la vaccination contre les formes graves. 

Coronavirus : même recalculé, l’écart à l’hôpital entre malades vaccinés et non-vaccinés reste très important Halfpoint / istock.

  • Publié le 31.10.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Après plusieurs semaines d’accalmie, la circulation du coronavirus est en hausse dans le pays.
  • Depuis le début de la campagne de vaccination anti-coronavirus, en France, 50 006 445 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 74,2% de la population totale).

Selon une nouvelle étude de la Drees, qui a affiné ses outils statistiques, six patients sur dix admis en soins critiques à cause la Covid-19 ne sont pas vaccinés.

Entrées à l’hôpital

Parmi les personnes de 20 ans ou plus entrées à l’hôpital entre le 11 et le 17 octobre pour lesquelles un test RT-PCR positif a pu être identifié dans la base SI-DEP, 61 % des admissions en soins critiques et 56 % en hospitalisation conventionnelle proviennent de patients non vaccinés, alors que les personnes complètement vaccinées en représentent respectivement 35 % et 40 %. "Pour les décès, ces ratios s’élèvent à 56 % pour les personnes non vaccinées et à 36 % pour celles complètement vaccinées", précisent les experts. En population générale, la part des individus de 20 ans ou plus non vaccinés est de 12 % et celle des personnes complètement vaccinées de 84 %.

Par ailleurs, la Drees a recensé près de six fois plus de tests RT-PCR positifs parmi les personnes non vaccinées. Entre le 20 septembre et le 17 octobre 2021, le nombre de tests RT-PCR positifs pour 100 000 Français non vaccinés de 20 ans ou plus s’élève à 535, contre 96 environ pour 100 000 personnes complètement vaccinées, soit près de 6 fois plus pour les premiers. Au cours de ces quatre dernières semaines, le nombre de tests RT-PCR positifs pour 100 000 habitants âgés de 20 ans ou plus augmente pour l’ensemble des statuts vaccinaux. "Pour les sujets non vaccinés, entre le 11 et le 17 octobre, ce nombre s’établit à 122 pour 100 000 habitants, contre 118 du 4 au 10 octobre (le niveau le plus bas de la quatrième vague)", ajoutent les scientifiques. Il augmente également pour les personnes ayant un schéma vaccinal complet : 25 pour 100 000 habitants entre le 11 et le 17 octobre, contre 22 la semaine précédente.

Révision 

"Ce suivi hebdomadaire a fait l’objet d’une révision afin d’affiner les statistiques produites en améliorant leur méthodologie de construction", précise la Drees. Les autorités de santé avaient suspendu depuis trois semaines la publication des données sur les proportions de malades du Covid-19 vaccinés et non-vaccinés. Fin septembre, le ministère de la Santé avait estimé que huit personnes sur dix hospitalisées à cause du Covid n’étaient pas vaccinées.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES