• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Série "cancer du poumon : état des lieux" (2/5)

Jean-Pierre Pernaut touché par un cancer du poumon : quels symptômes doivent alerter ?

Alors que l'ancien présentateur du journal de 13 heures de TF1 Jean-Pierre Pernaut vient d’annoncer être atteint d'un cancer du poumon, Pourquoi docteur vous propose, avec l'aide du nouveau collectif "Ensemble nous poumons", une série pour tout connaître de cette maladie. Aujourd'hui, focus sur ses symptômes, qui passent souvent inaperçus. 

Jean-Pierre Pernaut touché par un cancer du poumon : quels symptômes doivent alerter ? AaronAmat / istock.

  • Publié le 24.11.2021 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Avec la volonté d’améliorer la prise en charge des patients grâce à une détection précoce du cancer du poumon, le collectif "Ensemble nous poumons" s’est nouvellement constitué.
  • Son ambition est d’éliminer le cancer du poumon comme cause de décès.

Peu spécifiques, les symptômes du cancer du poumon sont parfois difficiles à repérer, ce qui retarde souvent la prise en charge de la maladie et diminue les chances de guérison.

Les symptômes les plus fréquents

Voici les manifestations corporelles qui doivent alerter et pousser à consulter son médecin :

- apparition ou aggravation d’une toux de bronchite chronique ;

- expectorations sanguinolentes (hémoptysies) ;

- difficulté à respirer (dyspnée ou essoufflement), hors problèmes cardiaques avérés ;

- infection pulmonaire à répétition (bronchite ou pneumonie) ;

- douleurs importantes aiguës ou chroniques (comme un point de côté évoquant un déchirement musculaire, des douleurs de l’épaule évoquant un rhumatisme) ;

- fatigue inhabituelle et persistante ;

- perte d’appétit et de poids.

Les signes d'alerte plus rares

"Les symptômes les plus fréquents du cancer du poumon sont respiratoires et l’altération inexpliquée de l’état général", résume le collectif Ensemble nous poumons. "Une modification de la voix, une respiration sifflante, des difficultés à déglutir ou respirer, un œdème de la face et du cou, des douleurs répétitives allant du cou jusqu’au bras sont également des signes d’alerte, même s’ils sont moins fréquents", ajoutent les experts.

Ces affections varient en fonction des personnes et de la forme du cancer de poumon développée. Il existe deux grands types histologiques de cancer du poumon. Les cancers broncho-pulmonaires non à petites cellules, qui représentent près de 89 % des cas, et les cancers broncho-pulmonaires à petites cellules, qui constituent près de 11% des diagnostics.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES