• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Témoignages

MICI : «Je n’ai plus de difficulté à en parler, je m’en suis libéré»

Atteints de différentes formes de MICI (maladies inflammatoires chroniques de l'intestin), Frédéric, Charlotte, Patricia et Dorothée ont réussi à surmonter la maladie. Ils témoignent. 

MICI : \ zakokor / istock.

  • Publié le 25.11.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les MICI sont des maladies chroniques, dont on ne guérit pas.
  • Elles évoluent par épisodes de poussées (crises) et de rémissions.

Fatigue, douleur, urgences toilettes... vivre avec une MICI est un challenge à relever au quotidien, mais tout n’est pas forcément noir ! C’est le message que veulent faire passer l’association afa Crohn RCH France et le laboratoire Janssen dans leur nouvelle campagne de communication. Baptisée "MICI sans filtre", elle promeut des témoignages positifs de malades.

"La maladie ne doit pas devenir une fatalité"

A cause de la maladie, deux tiers des patients renoncent ou réduisent leur temps d'activité physique, et 29% changent de vie professionnelle. 33% des malades confient aussi avoir des difficultés à avoir une relation amoureuse, et 1 sur 2 se sent isolés ou incompris.

Pourtant, Frédéric, Charlotte, Patricia et Dorothée ont réussi à déjouer ces statistiques. "Les premières années, je cachais mes symptômes à mon entourage. Maintenant, je n’ai plus de difficulté à en parler, je m’en suis libéré", raconte ainsi Frédéric, qui a vaincu le tabou qui pèse souvent sur ces maladies de ventre.

De son côté, Charlotte n'a pas renoncé au plaisir de voir ses amis et fait fi de l’isolement dont peuvent souffrir certains malades. "L'entourage est essentiel pour se sentir en pleine confiance et à l'aise en toute circonstance", confie-t-elle. "La maladie ne doit pas devenir une fatalité. Les opportunités se créent et les portes peuvent s'ouvrir", rassure également Patricia, responsable marketing d'un grand Groupe.

"On rigole ensemble des difficultés liées à ma maladie"

Enfin, Dorothée, qui vient de fêter ses 7 ans de vie de couple, n’a aujourd’hui plus peur des problèmes d’intimité. Elle souligne "qu’il n’y a pas besoin de dire les choses pour se comprendre quand on est en couple. C’est le cas avec mon compagnon. Aujourd’hui, on rigole ensemble des difficultés liées à ma maladie". 

Les MICI regroupent deux pathologies qui affectent l’appareil digestif : la maladie de Crohn et la Rectocolite Hémorragique (RCH). On compte aujourd'hui en France près de 230 000 personnes touchées : environ 120 000 atteintes de la maladie de Crohn et 110 000 de la RCH 2.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES