• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Surpoids

Obésité : faut-il indiquer les calories sur les bouteilles d’alcool ?

Indiquer le nombre de calories sur les bouteilles d’alcool pourrait être une stratégie efficace pour réduire sa consommation et ainsi faire baisser les taux d’obésité.

Obésité : faut-il indiquer les calories sur les bouteilles d’alcool ? Panpetch Petchphloy/iStock

  • Publié le 30.11.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Au Royaume-Uni trois personnes sur quatre ignorent les niveaux de calories de l'alcool.
  • L’alcool est la deuxième source d'énergie la plus calorique, juste derrière la graisse.
  • Deux adultes britanniques sur trois soutiendraient la décision d'introduire l'étiquetage.

Les boissons alcoolisées contiennent beaucoup de calories. Un verre de vin serait aussi calorique qu’une part de gâteau et un seul cocktail peut même s’avérer aussi lourd qu’un repas complet ! Malgré cela, l’étiquetage nutritionnel des boissons alcoolisées n’est pas obligatoire, malgré la volonté européenne d’adopter une résolution en ce sens. La faute, notamment, à un fort lobbying de l’industrie qui s'oppose à ce que l'étiquetage nutritionnel des denrées s'applique à l'alcool.

Informer le public

Pourtant, cette stratégie serait efficace pour réduire la consommation et donc faire baisser le taux d’obésité à en croire une nouvelle étude parue en début d’année dans la revue Obesity Reviews. La première remarque des auteurs de l’étude, qui sont des chercheurs de l’université de Liverpool, est qu’au Royaume-Uni trois personnes sur quatre ignorent les niveaux de calories de l'alcool. Le premier bienfait d’une telle mesure serait donc d’informer la population sur les dangers caloriques de la consommation d’alcool.

Bien qu'on ne sache pas si les étiquettes de calories auront un impact significatif sur ce que les gens choisissent de boire, s'assurer que les boissons sont clairement étiquetées est un pas dans la bonne direction et peut également encourager l'industrie de l'alcool à réduire les calories dans les boissons”, assure le Dr. Eric Robinson, auteur principal de l’étude.

La deuxième source d’énergie la plus calorique

Pour la recherche, les scientifiques ont examiné les données de 18 études précédentes menées à travers le monde. Les résultats ont montré que, gramme par gramme, l’alcool est la deuxième source d'énergie la plus calorique, juste derrière la graisse. “Chez les buveurs réguliers, l'énergie dérivée de l'alcool peut apporter une contribution significative à l'apport énergétique quotidien”, estime Eric Robinson.

Par ailleurs, les auteurs assurent qu’environ deux adultes britanniques sur trois soutiendraient la décision d'introduire l'étiquetage. “L'étiquetage des calories des boissons alcoolisées est une mesure de santé publique qui pourrait être utilisée pour lutter à la fois contre la consommation d'alcool et l'obésité, ont écrit les chercheurs. Il existe un niveau de preuve révélant que les gens ont tendance à ignorer le contenu énergétique des boissons alcoolisées. Cela suggère qu'ils sont plus susceptibles de soutenir que de s'opposer à l'étiquetage énergétique des boissons alcoolisées.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES