• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Crise sanitaire

Covid-19 : les pharmaciens veulent pouvoir vacciner à domicile

Parmi les Français non vaccinés, nombreux sont ceux qui sont dans cette situation parce qu'ils ne peuvent pas se déplacer. L’USPO demande donc au Gouvernement "d’autoriser les pharmaciens à vacciner à domicile les patients fragiles lorsqu’aucune solution alternative n’existe".

Covid-19 : les pharmaciens veulent pouvoir vacciner à domicile x-reflexnaja / istock.

  • Publié le 01.12.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En moyenne, sur les 7 derniers jours, on a recensé 30 000 cas quotidiens de Covid-19.
  • 10 249 personnes sont actuellement hospitalisées pour Covid-19.

Certaines personnes ne pouvant se déplacer sollicitent les pharmacies pour les vacciner contre la Covid-19 à domicile. "Il est essentiel qu’elles puissent disposer d’une solution simple et rapide pour être vaccinées", indique l’USPO (l'Union de syndicats de pharmaciens d'officine) dans un communiqué de presse.

Une forte demande de vaccination à domicile

"Pour objectiver ces sollicitations et le soumettre au ministère de la Santé", l’USPO a donc mené un sondage entre le 23 et le 25 novembre auprès de pharmaciens. Sur les 1528 réponses, 71,34% des professionnels de santé interrogés disent avoir été confrontés à une ou des demandes de vaccination à domicile. 44,32% ont reçu entre 1 à 5 demandes, 35,12% entre 5 et 10 et 20,56% plus de 10.

Pourtant, 56,90% des pharmaciens sollicités ont affirmé qu’ils n’arrivaient pas à confier cette demande à un professionnel de santé autorisé à vacciner à domicile. De ce fait, 62,44% disent le faire eux-mêmes. Au regard de ce sondage, l’USPO "demande au Gouvernement d’autoriser les pharmaciens à vacciner à domicile, y compris en EHPAD, les patients fragiles, lorsqu’aucune solution alternative n’existe".

75,5% des Français ont reçu deux doses 

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 51 963 574 personnes ont reçu au moins une injection (soit 77,1% de la population totale) et 50 876 798 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 75,5% de la population totale). Depuis le début de la campagne de rappel, 7 664 130 personnes ont reçu une dose de rappel.

A partir du 15 janvier 2022, les personnes de 18 ans et plus devront, pour conserver un pass sanitaire valide, recevoir un rappel entre 5 mois et 7 mois après leur schéma vaccinal complet.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES