• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Phénomène positif

Shy'm a perdu ses 17 kilos de grossesse : pourquoi les futures mères prennent-elles autant de poids ?

Comme la chanteuse Shy'm, la plupart des femmes prennent beaucoup de poids pendant leur grossesse. Voici pourquoi. 

Shy'm a perdu ses 17 kilos de grossesse : pourquoi les futures mères prennent-elles autant de poids ? @wikipédia / Shy'm.

  • Publié le 04.12.2021 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, la chanteuse Shy'm a expliqué comment, un an après la naissance de son petit garçon, elle a réussi à se débarrasser de ses kilos de grossesse. D'abord, l'allaitement l'a "beaucoup aidé", tout comme "le stress et la fatigue [qui] ont eu raison des derniers kilos." La star a également "repris une hygiène alimentaire plus saine, avec des produits protéinés", et s'est remise au sport. "Je ne suis pas hyper-sportive mais j'ai des phases durant lesquelles je me donne à fond : il y a eu la danse, la boxe ... Au-delà de la ligne, c'est important pour la santé physique et mentale", rappelle-t-elle.

Les femmes prennent entre 11 et 16 kilos en moyenne

La prise de poids pendant la grossesse est un phénomène naturel et positif. En moyenne, les femmes prennent entre 11 et 16 kilos. Des chiffres qu’il faut adapter en fonction des morphologies de chacune. Une femme très mince devra viser les 18 kilos, alors qu’une future maman obèse devra se limiter à 9 kilos. Notons aussi que la prise de poids dépend du métabolisme de chacune. Certaines prendront 30 kilos quand d’autres en prendront 5, car les calories sont ingérées différemment.

“Il n'y a pas de recommandation française, mais celle qui fait foi est celle de l'Institut de médecine (USA) de 2009 qui préconise une prise de poids située entre 11 et 16 kilos pour une femme de poids normal. Plus généralement, on dit que la prise de poids doit être adaptée au poids antérieur à la grossesse, c'est-à-dire en fonction de l'IMC de la femme", explique le docteur Philippe Deruelle, gynécologue-obstétricien.

Faire face à une maladie ou à des famines

Initialement, la prise de poids permet aux femmes enceintes de faire face à une maladie ou à des famines. D’autres facteurs font aussi grimper le chiffre sur la balance : croissance du fœtus, augmentation du poids du placenta, développement du cordon ombilical, des membranes et du liquide amniotique, croissance du volume sanguin maternel, du sein et de l'utérus ou encore la rétention d'eau.

Attention cependant à ne pas prendre plus de poids que celui fixé par votre médecin, car une surcharge pondérale trop importante peut être dangereuse pour la mère et le bébé. “Les femmes obèses ont 3 fois plus de risques que les femmes d’IMC normal de souffrir de sévères complications pendant leur grossesse", rappelle la gynécologue Géraldine Grauzam Rebot. On parle ici de diabète gestationnel, d’hypertension, de pré-éclampsie, de césarienne ou encore de phlébites. Pour le bébé, le surpoids de la mère augmente les risques de macrosomie fœtale, de prématurité, de malformations ou encore d’obésité.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES