• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Nouvelles mesures

Du pass sanitaire au pass vaccinal : tout ce qu’il faut savoir

Face à l’ampleur de la cinquième vague et à l’arrivée du variant Omicron, le Premier ministre a annoncé de nouvelles restrictions, à commencer par la transformation, après un projet de loi déposé en janvier, du pass sanitaire en pass vaccinal. Qu’est-ce que cela implique ? On fait le point.

Du pass sanitaire au pass vaccinal : tout ce qu’il faut savoir Fritz Jorgensen/iStock


  • Publié le 18.12.2021 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le premier ministre Jean Castex a annoncé le dépôt d'un projet de loi début janvier transformant le pass sanitaire en pass vaccinal.
  • Le pass vaccinal ne prendra plus en compte les tests négatifs, mais seulement un schéma vaccinal complet.
  • Le ministre de la Santé Olivier Véran a aussi annoncé que tous les soignants et les pompiers devront avoir reçu leur 3e dose de rappel pour le 30 janvier 2022.

C’est l’une des solutions privilégiées par le gouvernement pour inciter les contrevenants à enfin se faire vacciner et pour faire face à la flambée des nouvelles contaminations.

Dans une allocution télévisée vendredi 17 décembre, Jean Castex a annoncé la transformation prochaine du pass sanitaire en "pass vaccinal". Selon Le Figaro, le projet de loi devrait être examiné en Conseil des ministres dès la rentrée, le mercredi 5 janvier, avant d’être discuté à l’Assemblée nationale à partir du lundi 10 janvier.

Les tests négatifs écartés du pass vaccinal

Qu’implique cette modification ? Comme l’a précisé le Premier ministre, cela signifie que ce pass vaccinal ne pourra plus être activé avec un test PCR ou antigénique négatif, mais seulement grâce à un schéma vaccinal complet. "Désormais, seule la vaccination sera valable dans le pass", a-t-il souligné, ajoutant que le projet de loi soumis au Parlement début janvier prévoit aussi de "durcir les conditions de contrôle et de sanctions contre les faux pass".

Le pass vaccinal sera demandé pour entrer dans l’ensemble des lieux de loisirs, notamment les restaurants, les musées et les cinémas. Il pourrait aussi être étendu à l’accès aux trains. "Cela doit être précisé prochainement", a fait savoir Jean Castex, mais "la piste de travail" est que "les trains actuellement soumis au pass soient soumis à cette obligation vaccinale", a ajouté une source ministérielle interrogée par l’AFP.

"Nous assumons de faire peser la contrainte sur les non-vaccinés, car les services de soins critiques et de réanimation de nos hôpitaux sont remplis, pour l'essentiel, de personnes non vaccinées", a rappelé le Premier ministre, ajoutant qu’"il n'est pas admissible que le refus de quelques millions de Français de se faire vacciner mette en risque la vie de tout un pays et entame le quotidien d'une immense majorité de Français qui a joué le jeu depuis le début de cette crise". Des efforts seront également faits par les pouvoirs publics pour sensibiliser "des populations qui ont pu passer à côté de la vaccination par méconnaissance ou parce qu'elles sont traditionnellement les plus éloignées du système de soins".

Obligation de rappel vaccinal pour les soignants

Parmi les autres annonces faites par le Premier ministre, celle concernant la troisième dose de vaccination. Celle-ci "sera possible dès que l'on aura passé le délai de quatre mois par rapport à la précédente injection et non plus de cinq mois".

Invité de France Inter ce samedi 18 décembre, le ministre de la Santé Olivier Véran a par ailleurs précisé que le gouvernement compte "renforcer l'obligation vaccinale des soignants et des pompiers en intégrant cette troisième dose à compter du 30 janvier" 2022.

Le chef du gouvernement a aussi appelé à la prudence vendredi lors des rassemblements de fin d’année. "Plutôt qu'un nombre précis, appuyons-nous sur un principe de bon sens : moins on est nombreux, moins on prend de risques. Évitons les grandes fêtes, les grands rassemblements, les grands dîners". Il invite par ailleurs "chacune et chacun, vacciné ou non, à se tester dans les heures précédant" le réveillon de Noël.

Quant aux concerts et feux d’artifice de la Saint-Sylvestre, il demande aux maries de les annuler. La consommation d’alcool sur la voie publique sera aussi interdite afin de limiter la diffusion du variant Omicron.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES