• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Omicron : 5,4 fois plus de risque d’être réinfecté qu’avec le variant Delta

Il y aurait plus de risque d’être réinfecté par le variant Omicron que par le Delta et ce, même si l’on est vacciné avec deux ou trois doses. 

Omicron : 5,4 fois plus de risque d’être réinfecté qu’avec le variant Delta Bertrand Blay/istock


  • Publié le 18.12.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Actuellement, le taux d'incidence est de 520,28 cas par semaine pour 100 000 habitants.
  • En moyenne, 1 239 personnes sont hospitalisées chaque jour pour cause de Covid-19.

347 cas d’infection au variant Omicron ont été confirmé dans le pays, selon Santé publique France. Pour l'instant, le Delta reste majoritaire dans l'Hexagone, mais la menace d'Omicron inquiète. Et ce d'autant plus que, d'après une récente étude de l'Imperial College de Londres, le risque de réinfection avec le variant Omicron serait 5,4 fois plus élevé qu'avec le variant Delta. Autre conclusion des chercheurs : il n’y aurait aucune preuve que le variant Omicron ait une gravité inférieure par rapport au Delta, notamment pour les personnes hospitalisées ou celles symptomatiques.

Entre 55 et 80% de protection contre Omicron après le rappel vaccinal

Est-on protégé du variant Omicron si l’on est vacciné contre la Covid-19 ? Pas aussi efficacement qu’avec le Delta. En effet, les chercheurs ont estimé que les sérums de Pfizer ou d'AstraZeneca ne protégeaient contre les formes symptômatiques d’Omicron que de 0 à 20 % avec deux doses, et entre 55 et 80 % avec la troisième dose de rappel. "Cette étude démontre une nouvelle fois à quel point Omicron échappe à l'immunité conférée par une infection ou une vaccination complète, explique Neil Ferguson, un des auteurs. Omicron pose une sérieuse et imminente menace à la santé publique." Avec le variant Omicron, il y a donc un risque plus important de développer une forme symptomatique de la maladie, même en étant vacciné de deux ou trois doses. 

19 % de protection seulement si l’on a déjà été infecté par la Covid-19

D’autre part, en règle générale, les personnes ayant été infectées par la Covid-19 sont immunisées pendant un temps contre le virus. Mais, selon les auteurs, cela n’est pas valable pour le variant Omicron. Ils estiment que, dans ce cas, la protection ne serait que de 19 %. "La quantification du risque de réinfection et de l'efficacité du vaccin contre Omicron est essentielle pour modéliser la trajectoire probable future de la vague Omicron et l'impact potentiel de la vaccination et d'autres interventions de santé publique", indique Azra Ghani, autre autrice de l’étude. 

Une étude sur 333 000 tests PCR

Pour parvenir à ce résultat, les scientifiques ont analysé les résultats des tests PCR de 333 000 personnes positives à la Covid-19 au Royaume-Uni entre le 29 novembre et le 11 décembre. Parmi elles, 122 062 étaient infectées par le variant Delta et 1 846 par le variant Omicron. Un échantillon assez faible au regard du nombre de personnes infectées dans le monde, ce qui pourrait limiter les conclusions de cette étude.

Le variant Omicron a été signalé pour la première fois en Afrique du Sud, le 24 novembre dernier. Dans ce pays, il a très rapidement dépassé le Delta. Il y a quelques semaines, le variant Omicron a été classé comme préoccupant par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES