• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Piqûre

Feu vert de la HAS pour les 5-11 ans : comment parler aux enfants du vaccin anti-Covid ?

Comme pour tous les sujets, les enfants ont besoin de réponses franches à leurs questions.

Feu vert de la HAS pour les 5-11 ans : comment parler aux enfants du vaccin anti-Covid ? Choreograph/iStock


  • Publié le 21.12.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Avec le feu vert de la HAS (haute autorité de santé) pour la campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans avec le vaccin Pfizer contre la covid-19, beaucoup de parents se demandent comment aborder ce sujet.

Commencez par mettre vos connaissances à jour

Avant même d'aborder la question avec votre enfant, commencez par bien comprendre de quoi il s'agit par vous-même. Parmi toutes les informations qui circulent, il est préférable de se fier à des informations vérifiées et de croiser les sources pour éviter la désinformation.

Prendre le temps de l'informer

Votre enfant a déjà très probablement entendu beaucoup d'informations sur la Covid-19 et les vaccins. Prenez avec lui un moment au calme pour en discuter en lui expliquant avec des mots simples et compréhensibles pour son âge qu'il va devoir faire un vaccin comme il en a déjà eu d'autres.

Dans cette tranche d'âge, il risque de calquer sa réaction émotionnelle sur la vôtre. Essayez donc te mettre de côté votre inquiétude si vous en ressentez, en évitant de lui faire part de vos craintes. Au contraire, laissez-le exprimer ses émotions à travers un jeu ou un dessin si nécessaire.

Répondre à ses questions en toute franchise

Tous les enfants ne ressentent pas forcement d'inquiétude vis-à-vis d'un nouveau vaccin. Si c'est son cas ou qu'il pose beaucoup de questions, il est essentiel de lui répondre en toute franchise même si vous ne savez pas.

Toujours avec un vocabulaire accessible à son âge, expliquez-lui que les vaccins aident le corps à combattre les maladies, et en particulier la Covid-19 pour qu'il puisse se défendre. Parlez lui aussi des effets secondaires potentiels comme par exemple les douleurs ou la fièvre qui ne durent pas longtemps.

Enfin, vous pouvez aussi lui parler des campagnes de vaccinations qui ont déjà lieu dans d'autres pays et de l'intérêt de vacciner aussi les enfants pour éviter la propagation du virus.

Que faire s'il a peur des piqûres ?

S'il appréhende les piqûres de façon générale, vous pouvez par exemple répéter à la maison ce qu'il se passera quand il ira à son rendez-vous, en lui expliquant que ce sera fini très rapidement et qu'il ressentira un petit pincement rapide, comme pour les autres vaccins. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi prévoir une surprise agréable pour fêter sa vaccination !

En savoir plus : "Les vaccins" de Catherine Dolto, éditions Gallimard jeunesse.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES