• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

ORL

Cancer de la mâchoire : comment se manifeste cette maladie dont souffrait Guillaume Durand ?

Dans un entretien accordé au Parisien, le journaliste Guillaume Durand s’est confié sur son cancer de la mâchoire et sur ses conséquences. Il a révélé avoir subi une opération et être aujourd’hui en rémission.

Cancer de la mâchoire : comment se manifeste cette maladie dont souffrait Guillaume Durand ? Motortion/iStock


  • Publié le 10.01.2022 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le cancer de la mâchoire, qui affecte la mandibule, se manifeste par une douleur au niveau des dents, un gonflement, une mobilité dentaire inexpliquée, des difficultés à la déglutition ou à l’élocution.
  • Un examen clinique de la mâchoire, une endoscopie sous anesthésie générale et une biopsie de la cavité buccale peut permettre de détecter la tumeur et de confirmer le diagnostic.
  • Le traitement du cancer de la mâchoire repose sur une radio-chimiothérapie ou une intervention chirurgicale, qui nécessite ensuite un recours à une technique de reconstruction avec un lambeau osseux (péroné, scapula).

En mai dernier, Guillaume Durand, à la tête de la matinale de Radio Classique depuis 2008, s'était retiré de l'antenne pour des raisons inconnues. "La vie réserve parfois, dans le domaine de la santé, des balles perdues dont on se remet avec le repos. Pas de drame, je reviens vite", avait-il déclaré quelques jours après avoir été remplacé par Dimitri Pavlenko. Fin décembre, il a annoncé son retour dans le courant du mois de janvier sur son compte Twitter. "Merci la science/médecine. Premiers joggings après un sacré cancer opéré pendant 10 heures le 25 juin. Puis chimio et radio suivies d’un bon Covid", a écrit Guillaume Durand.

"Un banal mal de dents"

Dans une interview accordée au Parisien, le 8 janvier, le journaliste de 69 ans s’est livré sur son cancer de la mâchoire. Pour rappel, "la tumeur la plus fréquente de la mâchoire et du maxillaire est le carcinome malpighien envahissant l'os grâce à alvéoles dentaires. Cela peut impliquer n'importe quelle partie de la mâchoire ou du maxillaire", peut-on lire sur le site du Manuel MSD, un portail d'informations médicales.

Guillaume Durand est revenu son combat de huit mois, qu'il a assimilé à "un boxeur qui s'est pris un sacré coup". Il s’est souvenu que tout avait "commencé par un banal mal de dent au printemps". Mais le cancer de la mâchoire peut également se manifester par un gonflement, une mobilité dentaire inexpliquée, des difficultés à la déglutition ou à l’élocution.

Après avoir souffert de cette douleur au niveau des dents, l’ancien présentateur de France 2 a décidé de se rendre chez un stomatologue au début du mois de juin. Le praticien l’a orienté vers une radiologue spécialiste des mandibules. "Son diagnostic : une dent de sagesse infectée, mais pas de cancer", a-t-il raconté.

Sa "mâchoire allait être remplacée par un morceau de péroné"

L'animateur de radio a subi une première opération. "Puis une hémorragie incompréhensible. Un deuxième stomato m’enlève une molaire. Avec biopsie, cette fois. Le lendemain, mon médecin m’annonce que j’ai une tumeur cancéreuse", a-t-il poursuivi. En cas de cancer de la mâchoire, "nous avons tendance à proposer en première intention une chirurgie si cela est possible", a précisé au Journal des Femmes, le Dr Nadia Benmoussa-Rebibo, médecin ORL à l'Institut Gustave Roussy. Il s’agit du traitement proposé à Guillaume Durand.

Il a rencontré un chirurgien qui lui a expliqué que sa "mâchoire allait être remplacée par un morceau de péroné". Après cette longue et lourde opération, le sexagénaire a été rassuré car son visage n’a pas été déformé. En revanche, il a perdu 12 kg. "Le plus déstabilisant, ce sont les effets collatéraux. Ma voix est devenue plus grave. J’ai perdu des cheveux. Mes mains tremblaient au point de ne pas réussir à viser ma bouche quand je mangeais", a confié le journaliste.

Guillaume Durand, qui est aujourd’hui en rémission, a précisé que, si son "opération de la mâchoire avait été déprogrammée pour des raisons de pandémie, je ne serais plus là aujourd’hui".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES