• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Tumeur

Cancer de l'ovaire : comment se manifeste cette maladie dont est atteinte l’ex-championne de tennis Chris Evert ?

Ce 15 janvier, Chris Evert, l’ancienne championne américaine de tennis, a révélé, sur les réseaux sociaux, qu’elle souffrait d’un cancer des ovaires. Quels sont les symptômes de cette pathologie gynécologique ? Explications.

Cancer de l'ovaire : comment se manifeste cette maladie dont est atteinte l’ex-championne de tennis Chris Evert ? eternalcreative/iStock


  • Publié le 16.01.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Chaque année, environ 5.200 cas de cancer des ovaires sont enregistrés en France.
  • Le cancer de l’ovaire peut être asymptomatique pendant longtemps.
  • La chirurgie et les traitements médicamenteux sont les principaux traitements des cancers de l’ovaire.

"Je voulais vous annoncer que l’on m’a diagnostiqué un cancer de l'ovaire de stade 1. Je me sens très chanceuse qu'il ait été repéré à temps et j'attends des résultats positifs de mon traitement chimiothérapique." C’est ce que Chris Evert, légende du tennis âgée de 67 ans, a écrit dans une publication sur son compte Twitter, le 15 janvier. "Merci de respecter mon besoin de me concentrer sur ma santé et mon traitement. Vous me verrez apparaître depuis chez moi à certains moments pendant la couverture de l'Open d'Australie par ESPN", a ajouté la lauréate de 18 titres du Grand Chelem dans les années 70-80.

Sur le site de la chaîne de télévision sportive ESPN, où elle est consultante, Chris Evert a raconté que son cancer des ovaires a été découvert après une hystérectomie préventive (une chirurgie pratiquée pour enlever l'utérus) au début du mois de décembre. L’Américaine a indiqué que la tumeur n’a pas été détectée dans d’autres parties de son corps. Le 13 décembre, elle a été opérée une seconde fois et a fait des examens. Le verdict est tombé : la tumeur a été enlevée.

Cette semaine, l’ancienne joueuse a réalisé la première de ses six séances de chimiothérapie. Chris Evert a confié que durant les séances, elle pensait à sa sœur, Jeanne Evert Dubin, décédée d’un cancer des ovaires en 2020. "Elle va m'aider à surmonter cette épreuve", a-t-elle confié. D’après son chirurgien, il y a "plus de 90 % de chances" que son cancer ne revienne jamais, après la chimiothérapie. La sexagénaire a précisé qu’elle souhaitait se livrer sur sa maladie "afin d’aider d’autres" femmes.

Comment se développe-t-elle ?

Cette affection gynécologique est le 8ème cancer le plus fréquent chez les femmes, selon l’institut Gustave Roussy, centre de lutte contre le cancer. Cette maladie se développe à partir de différentes cellules. Lorsque les cellules cancéreuses sont peu nombreuses et situées sur la souche externe de l’organe, on parle d’un adénocarcinome de l’ovaire. Ce type de cancer ovarien se présente dans 90 % des cas. Dans 10 % des cas, il s’agit d’une tumeur non épithéliale de l’ovaire. Cette dernière touche les cellules stromales ou germinales de l’organe.

Les facteurs de risque du cancer de l’ovaire

"Une femme âgée, qui a accumulé un grand nombre de mutations génétiques au cours de sa vie, a plus de risques de développer un cancer de l’ovaire qu’un sujet jeune. Ainsi, l’âge moyen au diagnostic est de 65 ans", précise la Fondation pour la recherche sur le cancer. Autre facteur de risque : une anomalie génétique héréditaire, telle qu’une mutation des gènes BRCA 1 ou 2 ou plus rarement d’un des gènes du syndrome de Lynch. Des facteurs hormonaux, tels qu’une puberté précoce ou une ménopause tardive, pourraient également augmenter le risque de cancer de l’ovaire.

Quels sont les signes qui doivent alerter ?

Le cancer des ovaires peut rester longtemps silencieux. Les symptômes de la maladie apparaissent progressivement, au fur et à mesure que la tumeur évolue, ce qui explique pourquoi il est souvent dépisté à un stade avancé. Cependant, certains signes peuvent indiquer un cancer de l’ovaire. Parmi ces manifestations, on retrouve des troubles digestifs (ballonnements, nausées, douleurs à l’estomac) et des troubles gynécologiques (saignements, pertes vaginales anormales, perturbation des règles). Cette maladie se manifeste également par des pertes urinaires, des douleurs pelviennes, une augmentation du volume de l’abdomen ou encore une sensation de gêne abdominale.

Les traitements disponibles

"Quel que soit le contexte de découverte d’une masse ovarienne, un certain nombre d’examens doit être réalisé pour confirmer le diagnostic de cancer et en évaluer le stade, c’est-à-dire son degré d’extension", peut-on lire sur le site de l’Institut National du Cancer.

Différents traitements peuvent être utilisés pour prendre en charge le cancer des ovaires. Il existe la chirurgie, qui consiste à retirer complètement les lésions tumorales et la chimiothérapie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES