• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Accès aux soins optiques

Ophtalmologie : 56 % des Français attendent plus de 4 mois pour obtenir un rendez-vous

Dans l’Hexagone, plus de la moitié des patients doivent patienter en moyenne 4 mois ou plus pour pouvoir consulter un ophtalmologiste, selon une enquête du Rassemblement des Opticiens de France (ROF). Le syndicat propose quatre mesures pour remédier à ce problème.

Ophtalmologie : 56 % des Français attendent plus de 4 mois pour obtenir un rendez-vous Inside Creative House/iStock


  • Publié le 20.01.2022 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Bien que les délais d’attente en ophtalmologie aient diminué, certains Français rencontrent toujours des difficultés pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste.
  • Les régions n'affichent pas toutes les mêmes délais d'attente.
  • 79 % des Français font confiance à leur opticien pour réaliser de nouveaux actes, comme l’accès à la téléconsultation en magasin.

On le sait : décrocher un rendez-vous chez un ophtalmologiste n’est pas une tâche aisée. En 2020, le Dr Thierry Bour, président du Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF), avait déclaré que "les délais de rendez-vous en ophtalmologie ont à nouveau en baisse, poursuivant la dynamique de ces dernières années". "Depuis 2017, ils ont diminué d’un tiers" à l’échelle nationale, avait-il ajouté.

Bien que l’accès aux soins optiques soit plus fluide qu’avant, "25 millions de Français vivent aujourd'hui dans des déserts médicaux ophtalmologiques et éprouvent des difficultés" pour obtenir une consultation avec un spécialiste. C’est ce qu’a révélé une enquête réalisée par OpinionWay pour le Rassemblement des Opticiens de France (ROF) et publiée ce 20 janvier.

D’après les résultats de ce sondage mené auprès de 2.055 personnes en décembre dernier, 56 % des patients interrogés ont déclaré attendre en moyenne 4 mois ou plus pour avoir un rendez-vous chez un ophtalmologue. Le syndicat indique également qu’un tiers des Français s’est déjà vu refuser au moins une fois un rendez-vous chez un ophtalmologue.

Des inégalités entre les régions

Tous les Français ne sont pas logés à la même enseigne en termes de délais d’attente en ophtalmologie. Selon l’étude, les patients vivant en Île-de-France et en Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) attendent en moyenne moins de 4 mois pour une visite chez un ophtalmologiste. Les territoires où le délai d’attente dépasse plus de 4 mois sont la Bretagne, la Normandie, le Grand-Est et le Centre. "70 % des sondés ont le sentiment que les délais de rendez-vous se sont allongés ces cinq dernières années", peut-on lire dans l’enquête.

Le syndicat signale que les patients ne sont pas assez informés sur modalités des soins visuels. Et pour cause, 53 % des personnes interrogées avouent ignorer que l’ordonnance des lunettes était valable pendant 5 ans pour les Français de 16 à 42 ans et 3 ans pour ceux de plus de 42 ans. Le sondage révèle aussi que 79 % des patients n’utilisent pas le dispositif de renouvellement de lunettes directement chez les opticiens.

Quatre mesures pour un accès aux soins optiques plus fluide

"Face à cette urgence, les opticiens se mobilisent pour la santé visuelle des Français et proposent des solutions, en coopération avec les ophtalmologistes et les orthoptistes", déclare le ROF. Le syndicat suggère d’allonger la durée de validité des ordonnances pour faciliter le renouvellement des lunettes chez les opticiens et les orthoptistes. Il propose également de faire davantage connaître aux patients la possibilité de renouveler leurs lunettes ou leurs lentilles chez leurs opticiens grâce à des campagnes de communication.

Autre mesure évoquée : "permettre aux opticiens de proposer des actes de téléconsultations avec un ophtalmologiste directement en magasin". Le ROF souhaite aussi permettre aux opticiens de participer aux campagnes nationales de prévention et de dépistage visuels. Le syndicat a récemment lancé une pétition "pour porter la voix des Français et faire de ce sujet une priorité de santé publique".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES