• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Preuve d’amour

Pour les bébés, partager sa salive est une preuve de proximité

Les tout-petits repèrent les personnes qui sont proches par leurs échanges de salives inconscients, comme par exemple lorsqu'ils boivent dans la même bouteille ou s'embrassent. 

Pour les bébés, partager sa salive est une preuve de proximité erreperdomo/iStock


  • Publié le 21.01.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La salive permet d’humidifier notre bouche afin que l’on puisse prononcer des mots et s’exprimer aisément.
  • Ce liquide sécrété par les glandes salivaires protège également les dents et prépare les aliments à leur passage dans l’œsophage et le tube digestif.

Boire dans la bouteille d’un autre, s’embrasser, croquer dans la même pomme, partager un cornet de glace ou ses couverts… Pour les bébés, ces petits gestes durant lesquels deux personnes échangent leur salive en disent long. Car selon une étude publiée dans la revue Science le 20 janvier, c'est en fait une preuve de proximité pour les enfants en bas âge. 

"Nous savons par de nombreuses recherches que les bébés sont très sensibles à cet aspect social de leur monde, mais on ignorait s'ils faisaient vraiment attention aux différents types de relations", a expliqué à l'AFP Ashley Thomas, chercheuse à Harvard et au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Des enfants âgés de 5 à 7 ans

Afin de savoir si les tout-petits peuvent faire la différence entre des relations dites "étroites" et des relations plus éloignées à partir de certains comportements et gestes, les scientifiques ont mené une étude auprès d’enfants âgés de 5 à 7 ans. Pour les besoins de cette dernière, les chercheurs se sont inspirés d’expériences faites avec des singes.

"Nous avons constaté que les enfants déduisaient que les personnes partageant leur salive avaient une relation particulière", ont précisé les chercheurs. D’après les résultats, les enfants s'attendaient à ce que l’échange de la salive ait le plus souvent lieu au sein des familles. Les tout-petits s'attendaient également à ce que les personnes qui partagent leur salive réagissent lors d’une situation de détresse.

Catégoriser les relations

Les parents interrogés ont confirmé que le partage de la salive est un indicateur de l'étroitesse d'une relation entre deux individus pour leurs enfants. "La capacité d’interpréter des interactions pour catégoriser les relations apparaît tôt chez les êtres humains, et ce sans enseignement explicite. Cela permet aux bébés d'identifier rapidement les relations étroites, tant au sein qu'en dehors de la famille", ont conclu les auteurs de l’étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES