• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Geste altruiste

Don de moelle osseuse : pourquoi l’Agence de biomédecine veut principalement recruter des jeunes hommes ?

Récemment, l’Agence de biomédecine a lancé un appel au don de moelle osseuse. Elle recherche en particulier des hommes âgés de 18 à 35 ans comme volontaires afin de multiplier les chances de greffe pour tous les malades. Mais pourquoi l’établissement cible-t-il des jeunes donneurs masculins ? Explications.

Don de moelle osseuse : pourquoi l’Agence de biomédecine veut principalement recruter des jeunes hommes ? CatEyePerspective/iStock


  • Publié le 25.01.2022 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pour les dons de moelle osseuse, les jeunes hommes sont plus sollicités car ils ne sont pas assez à être inscrit sur le fichier national et leurs greffons sont plus riches en cellules souches hématopoïétiques.
  • Afin de faire un don, il convient d’être en bonne santé, âgé entre 18 et 35 ans et de répondre à un questionnaire de santé.

Donner des cellules de moelle osseuse "est un acte altruiste, volontaire, gratuit et totalement anonyme". C’est le message transmis par l’Agence de biomédecine depuis plusieurs jours. Ce don peut sauver la vie de personnes atteintes d’une maladie grave du sang. C’est par exemple le cas de Joseph, 3 ans et demi, qui souffre d’une leucémie, à savoir une affection caractérisée par la production excessive de globules blancs anormaux. Les patients touchés par une aplasie médullaire, une myélodysplasie, une anémie de Fanconi et un déficit immunitaire congénital ont également besoin d’une greffe de cellules de moelle osseuse.

Les jeunes donneurs masculins sont recrutés en priorité

Le 19 janvier, l’Agence de biomédecine a annoncé qu’elle recherchait principalement des hommes âgés de 18 à 35 ans pour les dons de moelle osseuse. "70 % des personnes prélevées pour des patients nationaux sont des hommes. Or le registre national des donneurs volontaires de moelle osseuse ne compte que 36 % d'hommes", peut-on lire dans son communiqué. Sur FranceInfo, Catherine Faucher, médecin hématologue et responsable du pôle prélèvement et greffe de Cellules souches hématopoïétiques (CSH) à l’agence, a insisté "pour dire que ce sont les jeunes hommes qui sont attendus pour l'inscription sur le fichier national."

Pourquoi les jeunes hommes sont plus sollicités pour un don de moelle osseuse ?

L’Agence de biomédecine a expliqué qu’une greffe réalisée à partir d'un prélèvement de cellules de moelle osseuse effectué chez un homme permet une gestion plus simple de la greffe pour le patient. "Cette différence s'explique sur le plan immunologique, par l'absence, chez les hommes, des anticorps développés naturellement par les femmes lors de chaque grossesse. Or, ces anticorps complexifient la bonne tolérance du greffon de moelle osseuse après la greffe pour le malade", a-t-il développé.

D’après Catherine Faucher, les jeunes donneurs masculins sont particulièrement recherchés car leurs greffons "sont plus riches en cellules souches hématopoïétiques. Et la prise de greffe est plus rapide pour les patients."

Deux méthodes pour le prélèvement de moelle osseuse

Deux techniques permettent de recueillir un type de greffon différent correspondant aux besoins du patient. Dans 80 % des cas, le don de cellules de moelle osseuse se fait par prélèvement sanguin. Dans cette situation, le donneur prend un médicament, qui vise à stimuler la production des cellules et à les faire passer des os vers le sang, quelques jours avant le don. Le jour J, le prélèvement dure environ 4 heures. Autre méthode : un prélèvement par ponction dans les os postérieurs du bassin. Cette intervention a lieu sous anesthésie générale.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES