• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Addictions

La consommation quotidienne de marijuana pourrait nuire à la fertilité masculine

Une étude réalisée sur des primates montre que la consommation quotidienne et croissante de cannabis a fortement réduit la taille de leurs testicules. 

La consommation quotidienne de marijuana pourrait nuire à la fertilité masculine Andrii Zorii/istock


  • Publié le 26.01.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La taille des testicules des primates a diminué de 58% en moyenne.
  • Selon les résultats, il n’y aurait pas de conséquence sur la qualité du sperme.

La fertilité est sensible à différents facteurs. Le tabac, l’alcool ou encore le poids peuvent diminuer la qualité et/ou la quantité de sperme. D’après une étude, publiée mardi 25 janvier dans Fertility & Sterility, la consommation régulière de cannabis fait aussi partie des éléments qui nuisent à la fertilité. C’est la première recherche qui évalue les impacts de la consommation de cette substance sur la fonction reproductive, grâce à un mode d'administration et un dosage qui reflète son utilisation humaine.

Une étude de 70 jours 

Des chercheurs du Centre national de recherche sur les primates de l’Oregon ont surveillé le système reproducteur de primates mâles en bonne santé après une exposition au delta-9-tétrahydrocannabinol, ou THC, le principal ingrédient psychoactif de la marijuana. Les primates étaient tous en âge de procréer avec des antécédents de paternité prouvée et n’avait jamais été exposés au cannabis. Pendant sept mois, ils ont reçu un aliment contenant du THC tous les jours.   

Le dosage a été calculé selon les recommandations publiées concernant le cannabis médical pour les humains. La dose a été augmentée tous les 70 jours, jusqu'à ce qu'elle atteigne l'équivalent d'une grande quantité de marijuana médicale chez l'homme. Des échantillons de sperme ont été prélevés avant le début de l’expérience, et après chaque nouvelle évaluation du dosage de la THC. 

Un rétrécissement de la taille des testicules

"Notre analyse des échantillons collectés a révélé que l'utilisation de THC était associée à des effets néfastes importants sur les hormones de reproduction des animaux, notamment une diminution des niveaux de testostérone et un rétrécissement sévère des testicules, commente l'auteur principal de l'étude, Jamie Lo. Plus précisément, nous avons observé une diminution de plus de 50 % de la taille des testicules." Selon lui, les effets du THC sur la fertilité des primates mâles s’aggrave à mesure que la dose augmente. En revanche, la qualité du sperme n’a pas évolué au fur et à mesure de l’étude. 

Les femmes aussi sont concernées 

Chez les femmes, la consommation de cannabis est aussi risquée pour la fertilité. Selon une étude parue en janvier 2021, fumer de la marijuana diminue de 40% les chances de tomber enceinte. Cela pourrait être lié aux hormones, car les femmes fumant régulièrement avaient des taux plus faibles de certaines d'entre elles impliquées dans l’ovulation.  

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES