• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Sommeil

Votre enfant dort mal ? Ne pensez surtout pas que «cela s'arrangera avec l'âge » !

De nombreux enfants insomniaques continuent de rencontrer des problèmes de sommeil à l'adolescence et jusqu'à l'âge adulte.

Votre enfant dort mal ? Ne pensez surtout pas que \ djedzura/iStock


  • Publié le 21.02.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un enfant sur quatre souffrirait d'insomnies, un problème qui toucherait aussi 35% des adolescents
  • Ces troubles du sommeil peuvent dans plus de quatre cas sur dix se poursuivre jusqu'à l'âge adulte

Ne négligez pas les éventuelles insomnies de vos enfants. Elles annoncent peut-être des problèmes de sommeil qui vont les suivre toute leur vie. Selon une étude réalisée par des scientifiques du Penn State College of Medicine publiée dans la revue Pediatrics, 43% des enfants présentant des troubles du sommeil continuent d'en souffrir à l'adolescence et à l'âge adulte.

"Etant donné que 25% des enfants, 35% des adolescents et 45% des jeunes adultes souffrent d'insomnies, nous voulions comprendre comment ces symptômes évoluent au fil du temps, à, mesure que l'enfant grandit jusqu'à l'âge adulte, explique un des auteurs de ces travaux, le Pr Julio Fernandez-Mendoza, surtout que l'entrée dans l'âge adulte est une étape de la vie où il y a une augmentation de la gravité et de la prévalence des problèmes de santé physique et mentale, tels que les maladies cardiovasculaires et les taux de suicide".

Une analyse quantitative et qualitative du sommeil

L'étude a démarré en 2000 sur des enfants âgés à l'époque de 5 à 12 ans. Leurs éventuels problèmes d'insomnie ont été documentés par leurs parents mais les indicateurs quantitatifs et qualitatifs de leur sommeil ont été évalués objectivement en laboratoire.

La situation de plus de 500 de ces enfants a été étudiée pour une partie d'entre-eux au bout de 7,4 ans lorsqu'ils ont atteint l'adolescence et pour une autre partie au bout de 15 ans lorsqu'ils sont arrivés à l'âge adulte.

43% des enfants insomniaques le sont toujours à l'âge adulte

Résultat, 43% des enfants qui présentaient des problèmes de sommeil continuaient d'en souffrir de l'adolescence à l'âge adulte. Et parmi les enfants qui ne présentaient aucun symptôme d'insomnie, 15% en ont ensuite connu lors du passage à l'adolescence avec une persistance jusqu'à l'âge adulte et 21% en ont développé en arrivant à l'âge adulte.

"La principale conclusion de cette étude est que les symptômes d'insomnie dans l'enfance sont beaucoup plus susceptibles que nous le pensions de persister dans le temps", remarque le Pr Fernandez-Mendoza en suggérant aux parents de ne pas considérer les problèmes de sommeil des enfants comme bénins et de considérer que "cela disparaîtra avec l'âge".

Les troubles de l'adulte peuvent avoir commencé dès l'enfance

Par ailleurs l'équipe de chercheurs considère que de nombreux problèmes de sommeil chez les adultes pourraient en fait avoir commencé dès l'enfance, "même si les troubles du sommeil chez l'adulte ont tendance à être déclenchés par des facteurs de stress plus récents".

Même si ce n'était pas l'objet de leur étude, les scientifiques du Penn State College of Medicine ont relevé les causes sous-jacentes des problèmes de sommeil observés chez les enfants. Ces causes seraient d'abord "comportementales" (lorsque par exemple un enfant a besoin de la présence d'un parent dans la pièce pour s'endormir), psychiatriques (hyperactivité, troubles de l'humeur, autisme) ou médicales (problèmes gastro-intestinaux).

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES