• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Traitement

Démence : les bienfaits de la thérapie par la parole

Alors qu’il n’existe pas de traitement efficace pour la dépression chez les personnes atteintes de démence, les chercheurs ont découvert que la thérapie par la parole peut améliorer non seulement les symptômes dépressifs mais aussi la qualité de vie et la capacité à effectuer les activités quotidiennes.

Démence : les bienfaits de la thérapie par la parole PIKSEL


  • Publié le 28.04.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La thérapie par la parole peut atténuer la dépression et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence
  • La démence touche dans le monde 50 millions de personnes (OMS)

Libres associations de pensées

“Efficaces et valables” voilà les conclusions d’une étude sur le rôle des thérapies par la parole dans le traitement des troubles dépressifs chez les personnes souffrants de démence ou de déficience cognitive légère.

Appelées thérapies d’inspiration analytique ou thérapies brèves, elles sont aujourd’hui les thérapies les plus répandues et consistent en un dialogue où, par la méthode des libres associations de pensées, un patient communique avec son praticien qui interprète ce qu’il dit sans jamais influencer son discours. 

Cette étude intègre les données de 29 essais de traitements psychologiques pour les personnes atteintes de démence ou de déficience cognitive légère, incluant près de 2 600 participants à l'étude au total. Elle est importante car c’est la première fois que l'efficacité de ces thérapies est démontrée dans le contexte de l'inefficacité des médicaments pour la dépression dans la démence. 

Les antidépresseurs ne fonctionnent pas 

En effet, bien que les personnes atteintes de démence soient deux fois plus susceptibles que les autres personnes de leur âge de recevoir un diagnostic de trouble dépressif majeur, les antidépresseurs ne fonctionnent pas pour elles.

Ils peuvent provoquer des effets secondaires voire pire. "Malgré le manque de preuves à l'appui, les antidépresseurs sont encore prescrits à de nombreuses personnes vivant avec une démence, ce qui constitue un problème important étant donné que de plus en plus de preuves s'accumulent, suggérant que non seulement ils n'améliorent pas les symptômes, mais qu'ils peuvent augmenter le risque de mortalité", a regretté l'auteur principal de l'étude, le Dr Vasiliki Orgeta.

Actuellement, 16 % des personnes atteintes de démence souffrent de dépression, mais ce chiffre pourrait atteindre 40 %, d'où un grand besoin de traitements efficaces. D’autant plus que la dépression et l'anxiété peuvent accroître la gravité de la déficience neurologique elle-même, réduisant ainsi l'indépendance et augmentant le risque d'entrée en soins de longue durée.

Efficaces pour réduire les symptômes

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, l'étude révèle que ces traitements peuvent également améliorer la rémission de la dépression. Selon les auteurs, le potentiel d'amélioration de plusieurs résultats avec une seule intervention psychologique peut être très rentable et pourrait être essentiel pour améliorer la qualité de vie et le bien-être des personnes atteintes de démence.

Les chercheurs demandent que les directives cliniques relatives à la démence soient révisées afin de recommander les thérapies psychologiques, et plus particulièrement la thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

"Les preuves précédentes de l'efficacité clinique des traitements psychologiques ont été limitées. En nous basant sur les données les plus récentes, nous avons constaté que ces traitements, et plus particulièrement ceux qui visent à aider les personnes atteintes de démence à utiliser des stratégies pour réduire la détresse et améliorer le bien-être, sont efficaces pour réduire les symptômes de la dépression”, explique le Dr Vasiliki Orgeta, qui ajoute : "Nos résultats brisent la stigmatisation selon laquelle les traitements psychologiques ne sont pas utiles pour les personnes atteintes de troubles cognitifs et de démence, et montrent que nous devons investir dans davantage de recherche dans ce domaine et travailler à l'amélioration de l'accès aux services psychologiques pour les personnes atteintes de démence dans le monde entier. Nous voulons que les personnes atteintes de troubles cognitifs et de démence aient le même accès aux traitements de santé mentale que tout le monde."

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES