• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Mortalité

Chez les hommes de plus de 50 ans, les troubles urinaires associés à un risque de décès

Même s’ils ne sont pas gênants, les symptômes des voies urinaires, tels que l’incontinence ou des mictions fréquentes, sont associés à un risque accru de décès chez les hommes âgés de plus de 50 ans, selon une étude finlandaise.

Chez les hommes de plus de 50 ans, les troubles urinaires associés à un risque de décès eugenekeebler/iStock


  • Publié le 30.04.2022 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une augmentation de 40 % du risque de décès a été observée chez les hommes présentant des mictions fréquentes pendant la journée, une nycturie (un besoin d'uriner qui se manifeste pendant la nuit) ou divers types d'incontinence.
  • Les troubles urinaires légers ne sont en revanche pas associés à une hausse du risque de mortalité

"La prise en compte des troubles urinaires chez les hommes en tant que facteurs de risque de mortalité n'est toujours pas claire", ont indiqué des chercheurs de l'université de Tampere en Finlande. C’est pourquoi ils ont décidé de réaliser une étude afin de savoir si les symptômes des voies urinaires étaient liés à un risque de décès chez la gent masculine, en évaluant l'association de la gravité des signes cliniques et de la gêne avec la mortalité.

Pour les besoins des travaux parus dans la revue The Journal of Urology le 26 avril, les scientifiques ont examiné les données d’une cohorte menée auprès de 3.143 Finlandais âgés de 50, 60 et 70 ans lorsqu'ils se sont inscrits à l'étude en 1994. Les auteurs ont également utilisé une nouvelle analyse qui comprenait des informations sur 1.167 hommes qui ont été suivis jusqu'à la fin de l’année 2018. Ils ont étudié les symptômes des voies urinaires, tels que l’incontinence, des fuites urinaires, des mictions fréquentes chez les participants.

Les symptômes des voies urinaires modérés et sévères sont "de bons indicateurs d'une mauvaise santé"

Selon les résultats, environ la moitié (50,6 %) des volontaires sont décédés au cours de cette période de suivi de 24 ans. "Dans les analyses des signes modérés et sévères, sans tenir compte de la gêne, l'ensemble des symptômes des voies urinaires était associé à une mortalité accrue".

L'analyse portant sur les troubles urinaires légers n'a révélé aucune augmentation du risque de mortalité. "Pour les cliniciens, les recherches montrent que les symptômes urinaires modérés et sévères chez l'homme sont en général de bons indicateurs d'une mauvaise santé, alors que les symptômes des voies urinaires légers peuvent être considérés comme une partie normale d'un vieillissement sain", ont précisé les chercheurs dans un communiqué.

D’après les scientifiques, ce lien entre les troubles urinaires et la mortalité chez la gent masculine de plus de 50 ans suggère que l’urgence urinaire a un impact significatif sur la santé et l'état fonctionnel des hommes vieillissants, ce qui reflète peut-être les effets des maladies neurologiques et vasculaires à long terme.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES