• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Vapotage

E-cigarettes : des agents de refroidissement synthéthiques «potentiellement dangereux»

Pour accompagner des saveurs "fraîches", les fabricants de cigarettes électroniques utiliseraient des agents qui peuvent être toxiques lorsqu'ils sont inhalés.

E-cigarettes : des agents de refroidissement synthéthiques \ Phoenixns/iStock


  • Publié le 16.05.2022 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pour donner des saveurs "fraîches" à leur produit, les fabricants de e-)cigarette utilisent des agents de refroidissement synthétiques
  • Certains de ces agents, autorisés comme additifs alimentaires, peuvent être toxiques lorsqu'ils sont inhalés

Une odeur mentholée, un effet rafraîchissant, l'imagination ne manque pas pour développer l'offre de cigarettes électroniques. Mais que ce soit dans des recharges ou des produits jetables, des niveaux "potentiellement dangereux" d'agents de refroidissement, selon une étude de la Société Thoracique Américaine, seraient ajoutés par les fabricants. "Dans une étude antérieure, nous avons découvert qu'un agent de refroidissement synthétique, WS-3, a été ajouté à des cigarettes électroniques vendues en Europe, cela nous a amenée à explorer si de tels agents sont également ajoutés aux cigarettes électroniques commercialisées aux Etats-Unis", explique le Pr Sven Jordt, professeur de pharmacologie et de biologie du cancer à l'université de Caroline du Nord.

Rendre le produit plus sûr à utiliser

La recherche a consisté à analyser des e-liquides pour identifier les différentes substances qui les composent. Les scientifiques ont ensuite calculé la marge d'exposition (MOE) qui détermine le risque associé à l'exposition au liquide de refroidissement synthétique lors de l'utilisation de la cigarette électronique. C'"est à partir de ce critère qu'il est possible d'établir d'éventuels effets toxiques. "Lorsque le niveau de danger est dépassé, la FDA (aux Etats-Unis) ou l'OMS doivent examiner la sécurité du produit et conseiller les fabricants sur les étapes à suivre pour rendre le produit sûr à utiliser", précisent les auteurs de l'étude.

Une potentielle toxicité organique

Et cette modélisation de la consommation de e-liquides vapotés a révélé que des MOE inférieurs à la marge de sécurité pour la plupart des niveaux de vapotage quotidien. " Des agents de refroidissement synthétiques ont été trouvés non seulement dans des produits aromatisés à la menthe ou au menthol mais aussi dans des produits aromatisés aux fruits et aux bonbons", souligne l'étude. "Nos mesures démontrent que les utilisateurs de cigarettes électroniques inhalent WS-3 à des niveaux supérieurs à ceux considérés comme sûrs par l'O%MS avec le potentiel de provoquer une toxicité organique, ces produits sont réglementés par la FDA en tant qu'additifs alimentaires, mais pas pour l'inhalation et les fabricants de cigarettes électroniques volent à l'aveugle en ajoutant ces produits chimiques", constate le Pr Sven Jordt.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES