• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Génétique

Perte auditive liée à l'âge : vers un dépistage plus efficace

L'identification de dix nouveaux marqueurs génétiques devrait permettre de prédire un risque de baisse de la qualité de l'audition en prenant de l'âge.

Perte auditive liée à l'âge : vers un dépistage plus efficace LindaMore/iStock


  • Publié le 20.05.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La perte auditive liée à l'âge concerne une personne sur trois dès 60 ans
  • Le risque essentiel pour le patient est de se retrouver en situation d'isolement

Et si l'on pouvait prédire le risque de la perte auditive liée au vieillissement ? Un tel dépistage avec ce que cela permettrait comme accompagnement préventif ou comme de prise en charge précoce pourrait éviter la conséquence la plus douloureuse d'une audition qui se dégrade, l'isolement. Et il s'agit d'un vrai sujet de santé publique puisqu'aujourd'hui on compte déjà un tiers des plus de 60 ans qui rencontre des difficultés pour entendre, une proportion qui passe à une moitié à partir de 80 ans. D'où l'intérêt d'analyser les origine génétiques de cette perte d'audition. Un travail qui a permis d'identifier de nouveaux marqueurs génétiques et qui a été publié dans la revue American Journal oh Human Genetics.

Une zone essentielle pour l'audition

L'étude repose sur l'analyse des données de 723 266 personnes qui a permis d'identifier dix nouveaux marqueurs dans une zone que l'on ne soupçonnait pas d'être aussi essentielle pour l'audition, la strie vasculaire. Ce sont des cellules qui recouvrent la paroi latérale de la cochlée située dans l'oreille interne. "De nombreux gènes associés à la perte d'audition liée à l'âge s'expriment à ce niveau", soulignent les chercheurs. Et c'est bien l'identification de ces gènes qui pourrait offrir de nouvelles cibles pour dépister, traiter -y compris à l'aide de thérapies géniques- la perte d'audition. Ces gènes pourraient être liés dans 36 à 70% des cas à une diminution des capacités auditives.

Des causes très variées et liées au mode de vie et à l'environnement

Une nouvelle voie pour des prises en charge complémentaires de celles qui existent aujourd'hui et qui sont très centrées sur la restauration des cellules ciliées, des structures filamenteuses qui tapissent l'oreille interne et qui sont de deux types : les cellules ciliées externes qui amplifient le signal sonore et les cellules ciliées internes qui transforment les ondes reçues en influx nerveux.  

Mais cette identification de nouveaux marqueurs de la perte d'audition liée à l'âge n'apportent qu'un élément de plus dans la prise en charge des problèmes d'audition. Ceux-ci sont en effet très variés et, surtout, dépendants de facteurs liés au mode de vie ou à l'environnement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES