• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Des réveils difficiles

Pourquoi les femmes dorment moins bien que les hommes

Les femmes ont plus de risque d’avoir un sommeil moins réparateur, en comparaison aux hommes.

Pourquoi les femmes dorment moins bien que les hommes demaerre/istock


  • Publié le 26.05.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’American Academy of Sleep Medicine recommande de dormir au moins sept heures par nuit.
  • Selon l’Inserm, une personne sur trois est concernée par des troubles du sommeil en France.

Les femmes sont fatiguées… et elles le sentent dès le réveil. Selon une étude de l’American Academy of Sleep Medicine, les femmes ont 1,5 fois plus de risque de ne jamais, ou rarement, se réveiller en se sentant suffisamment reposées, en comparaison aux hommes. Cela a des conséquences sur leur vie quotidienne.

Une fatigue présente dès le réveil

Ce résultat est issu d’un sondage, auprès de plus de 2000 adultes aux États-Unis, réalisé en ligne en février 2022. Au total, seulement un tiers des personnes interrogées se réveillent le matin en se sentant bien reposées. Les femmes sont près de deux fois plus susceptibles de ne jamais se sentir en forme dès le réveil. Quel que soit le genre, les personnes de 35 à 44 ans sont les plus à risque de se trouver dans cette situation.

Une somnolence qui n’est pas sans conséquence

Ce sommeil de mauvaise qualité nuit à leur vie quotidienne. 81% des femmes ont déclaré que la somnolence avait des conséquences sur leurs activités au quotidien, contre 74% des hommes. Dans le détail, 44% des femmes affirment que c’est le cas parfois voire souvent, alors que ce chiffre est de 37% pour les hommes.

Que faire pour mieux dormir ?

"Certaines femmes ressentent une pression incroyable – la nécessité de travailler, de gérer un ménage et d'élever des enfants, le tout avec le sourire. Parfois, nous devons ranger nos capes de super-héros", estime le Dr Seema Khosla, directrice médicale du Centre pour le sommeil du Dakota du Nord et présidente du comité consultatif de sensibilisation du public de l'American Academy of Sleep Medicine.

Dans son étude, l’American Academy of Sleep Medecine fournit quelques conseils pour améliorer la qualité de nos nuits. "Cela n'a pas besoin d'être compliqué (…), souligne cette spécialiste. Rangez les appareils électroniques un peu plus tôt, créez une routine relaxante et assurez-vous que vous avez suffisamment de temps pour dormir au moins 7 à 9 heures chaque nuit." Précisément, elle recommande de garder des heures de lever constantes, en semaine comme le weekend et pendant les vacances. Il faut se coucher uniquement si l’envie de dormir se fait sentir, et au-delà de 20 minutes sans réussir à s'endormir, il faut sortir du lit et faire une activité tranquille, sans trop s’exposer à la lumière, jusqu’à trouver le sommeil. Des nuits de bonne qualité passent aussi par l’alimentation et le mode de vie : il faut éviter de consommer de l’alcool ou de la caféine avant de dormir, manger léger le soir et faire du sport régulièrement. Au-delà du confort de se sentir suffisamment reposé, un sommeil de mauvaise qualité est aussi délétère pour notre santé. Cela augmente les risques d’obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires, de cancers et d’accidents.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES