• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Pesti'home dans 150 communes

Usage des pesticides : 1500 familles observées à la loupe

L’étude Pesti’home vise à mieux connaître les utilisations domestiques des produits éliminant les nuisibles dans les foyers. Les résultats sur l'exposition aux pesticides sont attendus en 2015.

Usage des pesticides : 1500 familles observées à la loupe CONCHIANO/SIPA

  • Publié le 03.07.2014 à 19h20
  • |
  • |
  • |
  • |


« Pesti'home », c'est le nom de la nouvelle étude qui débutera le 3 juillet 2014 et qui sera conduite par l’Observatoire des résidus de pesticides (ORP) de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).
Cette étude visera à mieux connaître les utilisations domestiques des produits destinés à éliminer les nuisibles dans et autour de la maison. 

Qui participe à Pesti’home et comment ?
L’étude Pesti’home se déroulera dans 150 communes qui ont été choisies sur l’ensemble du territoire métropolitain. 1500 foyers ont été tirés au sort pour participer à cette étude qui se poursuivra jusqu’en octobre 2014.
Un courrier de l’Anses les invitera à participer à cette étude scientifique. L’enquêteur recensera les produits utilisés au domicile, ainsi que la manière dont ils sont utilisés.
Dans cette liste de pesticides qui seront passés au crible, figurent les produits utilisés pour lutter contre tous types de nuisibles (insectes volants, rampants, rongeurs, parasites du bois, acariens, puces, tiques, poux…), ceux employés contre les maladies des plantes d’intérieur et d’extérieur, ou encore, les répulsifs corporels comme les anti-moustiques ou ceux appliqués sur les textiles.

« Toutes les données collectées seront strictement confidentielles  », précise l'Agence dans un communiqué. Et cette dernière de rajouter : « La participation du plus grand nombre à cette étude est très précieuse. Elle permettra de garantir la qualité scientifique de l’étude. »

Les résultats attendus l'année prochaine
Car cette étude est la première de ce type conduite sur l’ensemble du territoire. « Ces connaissances permettront de définir des priorités de santé publique afin de réduire les expositions. L’étude Pesti’home est complémentaire aux travaux conduits sur les expositions via l’alimentation et celles liées aux utilisations professionnelles », conclut l'Anses.
Enfin, notons que l’Agence publiera, dans le courant de l’année 2015, un rapport d’étude scientifique librement accessible sur son site internet, dans lequel l’ensemble des résultats de l’étude Pesti'home seront présentés.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité