• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport des CDC d'Atlanta

Dangereux mélange de souches de grippe aviaire aux Etats-Unis

Un laboratoire du gouvernement américain a commis une erreur en mélangeant différentes de souches de grippe avaire. Le centre de contrôle des maladies tire la sonnette d'alarme car cet incident n'est pas le premier du genre.    

Dangereux mélange de souches de grippe aviaire aux Etats-Unis Denis Poroy/AP/SIPA

  • Publié le 12.07.2014 à 15h29
  • |
  • |
  • |
  • |


"Ces événements n'auraient jamais dû se produire." Tom Frieden, directeur des Centres de contrôles et de prévention des maladies (CDC) n'a pas fait de langue de bois lorsqu'il a reconnu qu'un laboratoire a fait des erreurs de manipulation : une souche inoffensive de la grippe aviaire a été mélangée avec une autre souche très contagieuse de H5N1 et le tout a été envoyé à un autre laboratoire dépendant du département de l'agriculture.

Personne n'a été mis en danger dans cette affaire mais les autorités américaines ne minimisent pas l'incident. "Je suis déçu et franchement très en colère, a déclaré Tom Frieden. Je suis étonné que cela ait pu se produire ici."

5 incidents en 10 ans

Si l'affaire prend une telle ampleur, c'est parce que cet incident n'est pas le premier du genre. Ce n'est pas la première fois qu'un événement de cette nature a eu lieu au CDC, ni la première fois qu'il a eu lieu à partir du laboratoire sur le bioterrorisme," stipule un rapport de l'agence sanitaire. De telles erreurs de manipulation de dangereux agents pathogènes se sont produites cinq fois au cours des dix dernières années. Et rien que cette année, au cours des tout derniers mois, les événements de ce type ont été nombreux. Le 5 juin, pas moins de 80 scientifiques américains ont été exposés à la bactérie Bacillus anthracis, qui cause la maladie du charbon (anthrax en anglais). Et c'est en menant l'enquête sur cette affaire que les autorités américaines ont découvert des "problèmes affligeants". Il y a quelques jours seulement, des fioles contenant du virus de la variole avaient aussi été retrouvées par hasard au fond d'un carton, dans les locaux de l'Agence américain du médicament (FDA).


Des négligences graves aussi en France

En France, de tels événements inquiétants se sont déjà produits. En mai dernier, 2349 tubes de Sras ont été égarés par l'Institut Pasteur. Ce dernier a accusé de négligence par les ministres Marisol Touraine et Benoît Hamon. Si cette disparition reste un mystère, les procédures de sécurité ont été renforcées pour que ces défauts de traçabilité ne se reproduisent pas. Les Américains ont eux aussi pris des mesures correctrices. Un moratoire sur le transfert de tout échantillon biologique a été instauré et le laboratoire a été fermé le temps de l'enquête.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité