Publicité

QUESTION D'ACTU

Décès d'un jeune de 18 ans

Surdoser la caféine pure peut être mortel

Aux Etats-Unis, un ado est décédé des suites d'une overdose de caféine pure. Un produit dangereux, facile à se procurer sur Internet, contre lequel les autorités américaines mettent en garde. 

Surdoser la caféine pure peut être mortel    Karen Tam/AP/SIPA

  • Publié 23.07.2014 à 16h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Logan Stiner, un jeune américain de 18 ans, est décédé fin mai 2014 dans l'Ohio d'une overdose. Une mort qui a choqué outre-Atlantique, car l'adolescent n'a pas succombé des suite d'une absorption trop importante de cocaïne ou d'héroïne, mais à cause d'un surdosage de caféine pure en poudre. Une version des médecins légistes confirmée par sa mère, Katie Stiner, qui a expliqué devant les médias américains avoir retrouvé dans la chambre de son fils plusieurs sacs de poudre de caféine. Un produit très dangereux contre lequel la Food and Drug Administration (FDA) a mis en garde il y a quelques jours dans un communiqué. 

Un produit très difficile à doser
En effet, selon la FDA, « ces produits contiennent 100 % de caféine. Une seule cuillère équivaut à environ 25 tasses de café. La caféine pure est un stimulant très puissant et même de très petites quantités peuvent provoquer une overdose fatale », explique-t-elle. Pour cette raison, l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux tient à rappeler aux personnes intéressées que cette substance est à éviter. Surtout qu'il est « presque impossible de mesurer avec précision la caféine pure en poudre avec des outils de mesure utilisés habituellement en cuisine ». Alors, pour éviter aux jeunes d'en consommer une quantité mortelle, la FDA s'adresse aussi à leurs parents qui, d'après elle, « doivent être conscients que ces produits peuvent être perçus comme attrayants pour les jeunes ». 
Contacté par la rédaction de pourquoidocteur, le Dr Laurent Karila, psychiatre-addictologue à l’Hôpital Paul-Brousse (Villejuif, 94) indique en effet que la caféine pure en poudre est recherchée par les consommateurs sur Internet, « principalement pour ses vertus dynamisantes ». « Elle sert à booster les capacités de certains étudiants qui l'utilisent afin de rester éveillés pendant leurs longues soirées de révisions. Par ailleurs, certains adultes l'utilisent aussi, car ils ont besoin de performer sans cesse. Ils sont ainsi persuadés que ce produit va améliorer leur attention et leur prise de décision. Or, même si en phase aiguë, le produit est efficace : "On se sent au top", très vite, les effets redescendent et là, c'est plutôt la déprime et les troubles du sommeil qui prédominent », rajoute-t-il.

La caféine entraîne aussi une addiction
Concernant le risque d'overdose mortelle, là encore, le vice-président de SOS Addictions soutient la mise en garde de la FDA. Selon le Dr Laurent Karila, « ce danger est bel et bien réel. Et bien souvent, c'est l'accident cardiaque qui survient en cas de surdosage », précise-t-il. Néanmoins, ce spécialiste des addictions souhaite aussi rassurer les consommateurs de caféine en rappelant que « ce n'est pas avec quelques tasses de café dans la journée que l'on risque l'overdose de caféine. Ces accidents restent rarissimes. D'ailleurs, je n'ai jamais rencontré de patients s'étant retrouvés dans cette situation extrême », souligne-t-il. 
Un constat dans l'Hexagone plutôt rassurant donc, que l'on ne retrouve malheureusement pas aux Etats-Unis. Là-bas, le décès de Logan Stiner est le 18e de ce type depuis le début de l'année 2014, selon les médias nord-américains. De plus, un officier chargé de l’enquête sur son décès a révélé dans les médias locaux que de nombreux cas de ce type seraient encore non détectés, compte tenu du fait que les niveaux de caféine dans le sang ne sont pas systématiquement mesurés lors des autopsies. 
Conclusion, peut-on dire que la France est à l'abri de tout danger ? Pas vraiment, car la caféine en poudre s'achète très facilement sur Internet, lit-on sur les pages des forums dédiés au fitness et à la musculation. Mais pour le moment, « en consultation, nous médecins sommes plutôt confrontés à quelques cas de patients accros à la caféine qui souffrent de cette addiction sans courir un risque vital », constate le Dr Laurent Karila. Néanmoins, « il est important de communiquer sur les dangers de ce produit avant que le phénomène de la caféine en poudre arrive en France », conclut-il.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité