• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Urgence à réformer


  • Publié le 13.03.2012 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


En ces temps de promesses électorales, les candidats à la présidentielle feraient bien de jeter un œil sur un sondage publié aujourd’hui en avant-première dans le Parisien. Réalisé par la Fédération hospitalière de France (1), cette enquête témoigne de l’inquiétude des Français pour leurs hôpitaux. Certes, avec 86% d’opinions favorables, les établissements bénéficient d’une très belle image. La chirurgie (91%), la maternité (88%) sont plébiscitées. Même le critère de transparence de l’information progresse de six points en un an.
Reste que plus d’un Français sur deux (55%) est soucieux pour l’avenir. Avec trois points noirs, relève le journaliste. « Qu’il s’agisse de la prise en charge des personnes âgées, du service des urgences ou des délais d’accès aux soins, plus de quatre sondés sur dix estiment que la qualité n’est pas au rendez-vous », écrit Daniel Rosenweig.

Pour faire face à ces inquiétudes et remédier au problème des déserts médicaux,  la FHF fait deux propositions choc : confier certains actes réalisés, jusque là par des médecins, à des infirmiers ayant reçu une formation complémentaire ; créer des maisons médicalisées placées sous la responsabilité de l’hôpital dans des zones délaissées par les praticiens. Une vraie rupture, écrit le quotidien. 69% des sondés trouvent intéressante la première mesure et 90% du panel adhère à l’idée des maisons médicalisées. 

(1) Sondage réalisé par TNS Sofres auprès d’un échantillon national de 1006 personnes représentatives. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité