• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Ménisque du genou : toutes les lésions ne sont pas à opérer

Ménisque du genou : toutes les lésions ne sont pas à opérer

Ménisque du genou : toutes les lésions ne sont pas à opérer
dragana991/iStock
Publié le 17.06.2016
Mots-clés :

Ménisque du genou : DIAGNOSTIC

Comment fait-on le diagnostic de lésion du ménisque ?

Le médecin traitant ou le spécialiste consulté (chirurgien orthopédiste ou rhumatologue) tentera d’identifier avec un interrogatoire détaillé les signes caractéristiques d’une lésion méniscale. Il recherche en particulier si les douleurs ont débuté à la suite d'un faux mouvement, avec ou sans gonflement du genou, et si elles correspondent à une douleur d’utilisation du genou, calmée par le repos.

Avec des manœuvres spécifiques, le médecin recherche lors de l’examen clinique s’il existe un épanchement de liquide synovial dans le genou, c’est-à-dire une production excessive de liquide dans l’articulation, si une douleur précise est ressentie au niveau du ménisque, si une manœuvre spécifique déclenche une douleur, s’il existe un kyste associé et s’il existe des signes d’une autre maladie associée (arthrose, atteinte des ligaments du genou = latéraux et croisés).

Le diagnostic doit ensuite être confirmé par des examens complémentaires, et des radiographies du genou sont d’abord demandées pour identifier d’éventuelles lésions osseuses associées : arthrose, fracture...

En cas de suspicion d’une rupture associée d’un ligament ou d’une fissure étendue du ménisque, le médecin demandera une IRM ou un scanner, afin de décider de la conduite thérapeutique la plus adaptée.

<< COMPRENDRE
TRAITEMENT >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité