• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Coup de Soleil : une brûlure de la peau qui expose au risque de cancer

Coup de Soleil : une brûlure de la peau qui expose au risque de cancer

Coup de Soleil : une brûlure de la peau qui expose au risque de cancer
© 123RF-Oleg Mikhaylov
Publié le 13.07.2015
Mise à jour 10.07.2018

Coup de Soleil : TRAITEMENT

Que faire en cas de coup de soleil ?

En cas de coup de soleil, il est important de savoir quels sont les gestes à adopter pour être soulagé.
En premier lieu, il ne faut pas soigner soi-même une brûlure du second degré profond (bulles indolores). En revanche, il est possible de prendre en charge soi-même les coups de soleil si la brûlure est du premier ou du second degré superficiel et si elles sont peu étendues.
Il faut bien-sûr cesser immédiatement l’exposition solaire et il faut rafraichir la zone brûlée avec de l'eau du robinet (entre 15 °C et 25 °C), jusqu'à disparition totale de la douleur (environ 15 minutes). Si la zone brûlée est étendue, il faut prendre un bain tiède et non froid.
Pour les brûlures du premier degré, il est possible d’appliquer ensuite une pommade sédative que l’on trouve en pharmacie.
Les zones brûlées ne doivent surtout pas être réexposées au soleil dans les jours qui suivent le coup de soleil car elles sont fragilisées.
Si l'exposition est inévitable, il faut absolument couvrir les zones brûlées par des vêtements en coton et protéger les zones non couvertes avec une crème solaire d'indice supérieur à 50. L’application doit se faire en couche épaisse et doit être renouvelée toutes les deux heures.
Pour les brûlures du deuxième degré superficiel, il est nécessaire de prendre des précautions supplémentaires pour éviter une infection : il faut alors nettoyer les zones brûlées avec un « antiseptique dermique ».
Les cloques peuvent s'infecter car les bactéries présentes sur la peau ne sont pas détruites par le coup de soleil (alors qu'elles le sont lors d’une brûlure thermique par contact).
Il faut mettre des pansements adaptés aux brûlures que l’on trouve en pharmacie.
Il faut se couvrir soigneusement pour éviter tout contact entre la peau et l'extérieur.
Il faut boire abondamment pour bien s’hydrater et surveiller sa température.
Enfin, en cas de maux de tête, il est possible de prendre un médicament contre la douleur (antalgique), type paracétamol.

Quand faut-il consulter pour un coup de soleil ?

Il faut absolument consulter un médecin dans les circonstances suivantes :
• Si la brûlure du premier degré couvre plus de 10 % de la surface du corps (soit l'équivalent de la surface d'un membre supérieur ou 10 fois la surface de la paume de la main). Chez l'enfant, les surfaces sont calculées différemment car la surface de la tête est proportionnellement plus importante que chez l'adulte.
• Si la brûlure du deuxième degré superficiel génère des cloques de plus de 3 cm de diamètre ou atteint au moins 10 % de la surface du corps.
• S’il s’agit d'une brûlure du deuxième degré profond.
• Si le coup de soleil touche des zones fragiles comme le visage et le décolleté (risque de séquelles esthétiques avec cicatrices), les mains ou les organes génitaux (la faible épaisseur de la peau augmente le risque de complications infectieuses).
• S’il y a des signes d'infection de la peau (augmentation de la rougeur, douleur, œdème ou pus).
• En cas de signes de déshydratation (température élevée, maux de tête, vomissements, malaise, étourdissements, soif, sécheresse de la bouche et des yeux...).
• En cas de signes de souffrance des yeux associée (douleurs oculaires et lumière du jour mal supportée).

<< DIAGNOSTIC
PREVENIR >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité