• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Coup de Soleil : une brûlure de la peau qui expose au risque de cancer

Coup de Soleil : une brûlure de la peau qui expose au risque de cancer

Coup de Soleil : une brûlure de la peau qui expose au risque de cancer
© 123RF-Oleg Mikhaylov
Publié le 13.07.2015
Mise à jour 10.07.2018

Coup de Soleil : PREVENIR

Comment prévenir les coups de soleil ?

La prévention de la peau contre le soleil est capitale dès le plus jeune âge car les dommages du soleil sur la santé se cumulent avec les années. Jusqu'à la puberté la peau des enfants est encore fine et n'est pas armée pour se défendre contre les rayons UV. L'exposition au soleil pendant l'enfance est la principale cause de mélanome à l'âge adulte.
Un bébé de moins d'un an ne doit donc jamais rester au soleil. Il faut toujours le garder à l'ombre et s’assurer qu'il est bien protégé par un chapeau à larges bords et des vêtements (en tissu serré). Les parasols de plage filtrent 95 % des ultraviolets (seuls 5 % passent à travers la toile) en revanche, plus du tiers du rayonnement diffus passe par les côtés et peut donc provoquer un coup de soleil.
Il faut donner l'exemple aux enfants plus grands en se tenant à l'ombre, et en se couvrant si l’on reste longtemps au soleil. Les vêtements de couleur sombre assurent une meilleure protection.
Le mieux est d’éviter l'exposition au soleil entre 12 heures et 16 heures car l'intensité des rayons ultraviolets est alors maximale. Il faut limiter la durée d'exposition au soleil : plus elle est courte, plus la peau peut reconstruire ses défenses entre deux expositions, mais c'est la durée cumulée qui présente un danger. Il faut se méfier des circonstances aggravant l’intensité du rayonnement : couverture nuageuse faible, sol réfléchissant (neige, sable, eau), altitude, ainsi que celles qui masquent l’apparition d’un coup de soleil : vent, température fraiche.
Enfin, il faut apprécier sa sensibilité personnelle au soleil : peau mate, brune ou blonde afin d’utiliser des crèmes de protection solaire adaptées.
Une peau très sensible au soleil est une peau d'un blanc laiteux, avec des taches de rousseur ou des grains de beauté, ainsi bien sûr, que la peau des enfants Une peau sensible au soleil est une peau claire, avec parfois des taches de rousseur, qui prend une couleur hâlée mais n’empêche pas les coups de soleil.
Une peau intermédiaire est une peau claire qui bronze assez facilement et ne prend des coups de soleil que lors d'expositions très intenses.
Une peau résistante au soleil est une peau mate, riche en mélanine, bronzant facilement sans jamais prendre de coups de soleil. 

Comment choisir un produit de protection solaire ?

Le premier facteur de choix est le facteur de protection contre les ultraviolets (ce que l’on appelle aussi « l’indice de protection »). Les rayons du soleil contiennent deux types de rayonnements ultraviolets : les UVA, qui provoquent les coups de soleil en brûlant la peau, et les UVB, qui sont à l’origine du vieillissement cutané.
Les « facteurs de protection solaire » (FPS) mentionnés sur les emballages (ou SFP pour Sun Protection Factor) indiquent le niveau de protection contre les UVB. Plus le FPS est élevé, plus il protège contre les UVB (un produit FPS 30 filtre environ 96 % des rayons UVB et un produit FPS 50 arrête 98 % des rayons).
Or, conformément à la réglementation européenne, les écrans solaires doivent garantir une protection UVA au moins égale au tiers de la protection UVB. Ainsi, si un produit propose une protection de 30 contre les UVB, il assurera une protection de 10 contre les UVA.
Ensuite, le choix de la protection dépend du type de peau (claire, foncée,…), ce que les médecins appellent le phototype et du niveau d’exposition (faible, moyenne ou haute). Plus la peau est claire, plus le FPS doit être élevé, même si aucune crème ne peut protéger à 100 % du soleil. C’est pourquoi certaines précautions sont à prendre, comme porter un T-shirt, un chapeau et des lunettes, éviter le soleil entre 12 h et 16 h, car c’est à ce moment que les rayons UV sont les plus intenses, et renouveler toutes les 2 heures l'application.
Il existe quatre niveaux de protection solaire :
• Faible protection : correspondant à des indices de protection 6 et 10,

• Moyenne protection : indices affichés 15, 20, 25,

• Haute protection : indices affichés 30 et 50,

• Très haute protection : indice affiché 50+ (l'appellation « écran total » n'est plus autorisée en France, car aucune crème ne protège complètement contre le soleil. Les nouvelles crèmes assurent une double protection UVA/UVB et arrêtent au moins 95 % des UVB.
Lors d’une première exposition solaire, il faut donc utiliser une crème solaire dont le facteur de protection solaire est de 25 au minimum (plus pour les enfants) en tenant compte du type de peau (phototype) et des conditions d'ensoleillement.

Type de peau

Exposition modérée (vie au grand air)

Exposition importante (plages, activités extérieures longues)

Exposition extrême (glaciers, tropiques)

Extrêmement sensible au soleil

Haute protection

Très haute protection

Très haute protection

Sensible au soleil

Moyenne protection

Haute protection

Très haute protection

Peau intermédiaire

Faible protection

Moyenne protection

Haute protection

Peau résistante

Faible protection

Faible protection

Moyenne protection

Il faut étendre la crème en couche épaisse au moins 30 minutes avant de s’exposer au soleil, même s'il y a des nuages, et il faut renouveler l'application toutes les deux heures, et après chaque baignade ou après une activité physique intense.
Il est bon pour la santé de penser à protéger ses yeux en parallèle à la protection de la peau (lunettes de soleil avec filtre anti-UV).
Enfin, en cas de prise d’un traitement médicamenteux, il faut lire la notice du médicament car beaucoup sont « photo-sensibilisants » et exposent donc à des coups de soleil ou des brûlures plus graves, même pour des expositions solaires modérées. Il faut aussi faire attention aux parfums ou aux déodorants qui peuvent également causer une photosensibilité de la peau. Bien sûr, il ne faut pas s’exposer à nouveau au soleil tant qu’un coup de soleil n’est pas guéri.

<< TRAITEMENT
PLUS D’INFOS >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité