>
>
Cystite : une infection des urines qui peut récidiver
Cystite : une infection des urines qui peut récidiver
Publié le 07.04.2017
Cystite : une infection des urines qui peut récidiver
© Epictura-Nikodash

Cystite : TRAITEMENT

Quel est le traitement de la cystite ?

Dès la survenue des premiers symptômes, il est conseillé de boire abondamment, et ce jusqu'à la fin du traitement. La vessie doit être vidée régulièrement et de façon complète. Enfin, les rapports sexuels sont déconseillés jusqu'à la guérison.
Le traitement de la cystite aiguë simple consiste en un traitement antibiotique en dose unique ou sur une courte période qui ne dépasse pas trois à cinq jours. Le médecin commence généralement par une dose unique de fosfomycine trométamol. Dans un deuxième temps, il utilise les fluoroquinolones (ciprofloxacine, loméfloxacine, norfloxacine, ofloxacine) en monodose ou en traitement de trois jours. Il peut aussi prescrire du nitrofurantoïne pendant cinq jours. Cette stratégie a pour but de préserver l'efficacité des antibiotiques.

Comment évolue la cystite ?

Avec le traitement antibiotique, la cystite simple guérit en quelques jours. Il n'est pas nécessaire de contrôler les urines à la fin du traitement. Mais s'il n'a pas été pris d'antibiotiques, les bactéries continuent de se multiplier dans les voies urinaires et l'infection peut se propager jusqu'aux reins : c'est la pyélonéphrite.
Parfois la cystite peut récidiver plusieurs fois après la guérison. On parle de cystite récidivante lorsque le nombre d'infections est d'au moins quatre par an. Dans ce cas, le médecin prescrit un ECBU pour déterminer l'antibiotique le plus efficace sur la bactérie responsable et il peut prescrire un traitement d'avance et une boîte de bandelettes urinaires à la malade qui traite ainsi elle-même la cystite suivante. Si les récidives persistent, le médecin est parfois amené à prescrire un traitement antibiotique prophylactique.
Il semble exister quelques arguments en faveur de l'efficacité de la canneberge (cranberry, vaccinium macrocarpon ou grande airelle rouge). Les preuves sont cependant insuffisantes pour recommander son utilisation, la composition des préparations disponibles étant, de plus, très variable.
En cas de cystite récidivante grave (un épisode par mois), un traitement antibiotique pris en prévention avant la récidive pour la prévenir est parfois nécessaire.

Quel est le traitement de l'infection urinaire compliquée ?

Après avoir réalisé un test de la bandelette urinaire positive, le médecin demande un examen cytobactériologique des urines (ECBU) en laboratoire avec un antibiogramme. Quand il juge que le traitement ne peut pas être différé, il prescrit immédiatement du nitrofurantoïne pour une durée de sept jours. Si le traitement peut être différé, le médecin adapte sa prescription aux résultats de l'antibiogramme qui montre la sensibilité de la bactérie en cause aux différents antibiotiques du marché.

<< DIAGNOSTIC
PREVENTION >>
Sur le même sujet :