>
>
Coliques du nourrisson : le plus souvent bénignes mais à soulager
Coliques du nourrisson : le plus souvent bénignes mais à soulager
Publié le 15.04.2019
Mots-clés :
Coliques du nourrisson : le plus souvent bénignes mais à soulager
CokaPoka/iStock

Coliques du nourrisson : QUE FAIRE ?

Que peut-on faire contre les coliques du nourrisson ?

Aucune cause précise n’ayant été identifiée, il n’existe pas de traitement médicamenteux spécifique pour soigner les coliques.
En prévention, il est conseillé de faire téter le nourrisson dans une ambiance calme, de faire des pauses, éventuellement d’attendre l’émission d’un rot avant de continuer la tétée, et de ne pas le coucher trop tôt après le repas.
Pendant la crise, il faut calmer l’enfant, le bercer et ne pas lui communiquer de stress. Les parents qui se sentent dépassés par la situation ne doivent pas culpabiliser ni hésiter à demander de l’aide à un proche pour se détendre.
Certains régimes alimentaires ont été proposés dans l’hypothèse où une intolérance aux protéines bovines serait responsable des coliques. En cas d’allaitement maternel, la mère doit suivre un régime sans lait de vache ni dérivés. Si le bébé est nourri avec du lait maternisé, ce dernier est remplacé par un lait spécial. L’efficacité de ces régimes est variable est difficile à évaluer.

Quand consulter un médecin ?

- En cas de vomissements ou/et de fièvre associés aux coliques.
- En cas de sang dans les selles.
- Si le ventre du bébé est tendu et semble douloureux.
- Si le bébé s’alimente mal.
- En cas de stagnation ou de perte de poids.
- En cas de pleurs intenses qui ne se calment pas.

<< COMPRENDRE
PLUS D’INFOS >>
Sur le même sujet :