Publicité

MIEUX VIVRE

Psychologie positive

Bien-être : comment faire taire son saboteur intérieur ?

Cette petite voix intérieure qui a tendance à saboter tous les projets ? Voici comment la faire taire !

Bien-être : comment faire taire son saboteur intérieur ? SIphotography /iStock

  • Publié 02.12.2018 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'auto sabotage, c'est tout simplement une petite voix qui critique, juge ou dévalorise de façon plus ou moins consciente n'importe quel projet ou ambition. Au-delà du profond désir que l'on peut avoir, notre saboteur intérieur nous rappelle nos échecs et nos déceptions pour nous décourager à prendre des risques.

D'où vient le saboteur intérieur ?

À l'origine, l'auto sabotage est une petite voie très importante qui nous assure une autocritique suffisante avant de se lancer dans une situation à risque. Elle nous protège en quelques sortes des situations qui pourraient nous mettre en danger. 

Cependant, sous l’influence de la société, de l'éducation, des injonctions, des blessures émotionnelles, de l'estime de soi, ou des expériences, notre saboteur intérieur a tendance à nous inonder de pensées négatives. Même s’il peut être utile dans certaines situations, il nous éloigne aussi de la vie que l'on voudrait avoir.

Reconnaître son saboteur pour mieux s'en débarrasser 

“Je n'y arriverai jamais”, “ça n'arrive qu'à moi” ou encore “je suis trop nul”, sont autant de petites phrases que l'on se répète toute la journée et qui nous font sentir triste, déprimé, stressé ou anxieux. En reconnaissant que ce n'est pas soi-même mais bien le saboteur intérieur qui parle, il est possible de reprendre progressivement les commandes de nos pensées.

Quelles sont les techniques pour dire au revoir à son saboteur ?

Venir à bout de notre critique intérieure prend du temps. Certains exercices peuvent aider s'ils sont pratiqués tous les jours seul ou avec l'accompagnement d'un thérapeute : imaginer ce que l'on dirait à son meilleur ami qui parlerait comme cela de lui-même, s'imaginer réussir plutôt qu'échouer, contrebalancer avec des pensées positives et mettre en avant ses qualités et ses capacités. 

La prochaine fois que vous entendrez votre saboteur intérieur, remerciez-le de vouloir vous protéger, et projetez-vous aussitôt dans une pensée positive pour vous-même ou pour la réussite de votre projet. 

En savoir plus : Christophe Médici, "Libérez votre cerveau de son saboteur - Et réussissez enfin tout ce que vous entreprenez", Édition Broché.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité