Publicité

MIEUX VIVRE

Psychologie

Le secret des couples qui durent, c’est l’humour

Et si le secret des couples qui durent, c’était l’humour ? Selon une nouvelle étude américaine, plus les années de ménage se succèdent entre partenaires, plus les conflits cèdent la place à la légèreté, à la tendresse et à l’acceptation. 

Le secret des couples qui durent, c’est l’humour markos86/iStock

  • Publié 04.12.2018 à 14h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Vous êtes en couple depuis longtemps et avez l’impression de passer votre temps à vous disputer avec votre moitié pour des broutilles ? Ne vous laissez pas décourager : une seconde lune de miel vous attend.

C’est ce que met en lumière une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université de Berkeley, en Californie, et publiée dans la revue Emotion. D’après eux, alors que les premières années d’un mariage sont souvent marquées par les désaccords, les conflits cèdent peu à peu la place à l’humour et à la tendresse à mesure que le couple vieillit.

Le mariage est bénéfique pour la santé mentale

Pour en conclure que les "vieux couples" remplaçaient les conflits par l’humour, les chercheurs ont analysé des conversations vidéo de 87 couples âgés et mariés depuis 15 à 35 ans. Ils ont suivi leurs interactions émotionnelles pendant 13 ans. Ils ont alors constaté qu’en vieillissant, maris et femmes faisaient preuve de plus de tendresse et d’humour dans leur relation.

Dans le même temps, les scientifiques se sont aperçus que plus les années passaient, plus les comportements négatifs comme le ressentiment ou la critique avaient tendance à décroître.

Pour les chercheurs, ces résultats montrent clairement que "le mariage est bénéfique pour la santé mentale" des personnes en couple. Ils remettent aussi en question la théorie selon laquelle les émotions se détériorent au sein d’un couple à mesure que les années passent. "Nos résultats ont mis en lumière l'un des grands paradoxes de la fin de la vie", explique l'auteur principal de l'étude, Robert Levenson, professeur de psychologie à l'Université de Berkeley. "Malgré la perte d'amis et de membres de leur famille, les personnes âgées qui vivent dans un mariage stable sont relativement heureuses et connaissent de faibles taux de dépression et d'anxiété. Le mariage a été bénéfique pour leur santé mentale."

Plus on vieillit, plus on est positif

Cette nouvelle étude longitudinale conforte aussi ce que d’autres études avaient déjà envisagé : les femmes expriment davantage leurs émotions que leurs maris. Mais, à mesure qu’elles vieillissent, elles ont tendance à adopter un comportement plus dominateur et moins affectueux. Mais de manière générale, les chercheurs notent que les comportements négatifs ont tendance à diminuer avec le temps.

"Étant donné les liens entre émotion positive et santé, ces résultats soulignent l’importance des relations intimes avec l’âge des personnes et les avantages potentiels pour la santé associés au mariage", affirme la co-auteure de l’étude Alice Verstaen.

Les résultats sont les derniers en date d'une étude de 25 ans menée par Berkeley et dirigée par Robert Levenson, portant sur plus de 150 mariages de longue durée. Les participants, qui ont pour la plupart aujourd'hui entre 70 et 80 ans, sont des couples hétérosexuels de la région de la baie de San Francisco dont les relations amoureuses sont suivies depuis 1989.

Dans leur enquête sur les relations conjugales, les chercheurs ont examiné les interactions de 15 minutes entre les conjoints dans un laboratoire au cours desquelles ils ont discuté d'expériences partagées et de zones de conflit. Ils ont suivi les changements émotionnels toutes les quelques années.

Les comportements d'écoute et de parole des époux ont été codés et notés en fonction de leurs expressions faciales, de leur langage corporel, de leur contenu verbal et de leur ton de voix. Les chercheurs ont alors constaté que les couples d’âge moyen et plus âgés, quelle que soit leur satisfaction vis-à-vis de leur relation, ont connu une augmentation de leurs comportements émotionnels positifs avec l’âge, tout en enregistrant une diminution de leurs comportements émotionnels négatifs.

"Ces résultats fournissent des preuves comportementales cohérentes avec les recherches suggérant que, à mesure que nous vieillissons, nous nous concentrons davantage sur les aspects positifs de notre vie", conclut Alice Verstaen.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité